La banque de développement social pour l’Europe

Représentation Permanente de la Serbie auprès du Conseil de l'Europe

Aleksandra ĐurovićEn 2021, la CEB célèbre son 65ème anniversaire comme banque multilatérale de développement dotée d’un mandat exclusivement social et comptant pas moins de 42 membres. Quels sont les avantages d’une adhésion à la CEB du point de vue de votre pays ? 

La Serbie est devenue membre de la CEB en 2004 et fait partie des pays du groupe cible de la CEB. Les investissements en cours de la CEB en Serbie s’élèvent à près d’un milliard d’euros, ce qui témoigne de l’étroite collaboration entre la Serbie et la CEB.

Pour la Serbie, une coopération solide avec la CEB, grâce à laquelle des projets dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la protection sociale, de la protection de l’environnement et de l’efficacité énergétique sont mis en œuvre, est extrêmement importante. L’adhésion à la CEB permet de contribuer au mandat social unique de la Banque, qui fait d’elle une institution à même de renforcer la cohésion sociale et de garantir une économie plus inclusive et durable dans toute l’Europe.

Pouvez-vous nous donner quelques exemples de la coopération entre la CEB et votre pays que vous considérez comme particulièrement significatifs ?

La Serbie étant l’un des pays du groupe cible de la CEB, de nombreux projets utiles ont été réalisés dans le cadre de la coopération avec la Banque. Je voudrais mettre en exergue le projet “Hôpital universitaire pour enfants Tirsova 2” à Belgrade. Ce projet est de la plus haute importance car les bénéficiaires directs seront plus de 100 000 patients de Serbie et de la région des Balkans qui se rendront chaque année dans cet établissement pour y être diagnostiqués ou se faire administrer un traitement, ainsi que 700 membres du personnel et près de 500 futurs médecins et infirmiers en formation.

Je tiens à mentionner tout particulièrement le Programme régional de logement (RHP), qui a été mis en place afin de fournir des solutions de logement durables aux réfugiés et aux personnes déplacées vulnérables suite aux conflits de 1991-1995 sur le territoire de l’ex-Yougoslavie. La CEB soutient fermement les quatre pays partenaires dans la mise en œuvre du RHP. À la fin du mois de janvier 2021, le RHP avait déjà fourni un logement à 5 285 familles de réfugiés parmi les plus vulnérables en Serbie.

De nombreux autres projets témoignent d’une coopération fructueuse, tels que les projets “Infrastructures universitaires” et “Logements étudiants”, dont les objectifs sont d’améliorer l’accès à l’enseignement universitaire en Serbie, ainsi que le projet “Approvisionnement en eau et traitement des eaux usées”, dont l’impact social potentiel est élevé puisqu’il permettra d’améliorer les réseaux d’approvisionnement en eau dans une soixantaine de municipalités serbes.

En se projetant dans l’avenir, comment la CEB pourrait-elle aider au mieux votre pays à promouvoir la cohésion sociale et un développement durable qui ne laisse personne de côté ?

La CEB est la seule banque de développement en Europe à être dotée d’un mandat social, mandat qui gagne en importance compte tenu du large éventail de questions sociales auxquelles l’Europe devra faire face dans les années à venir. À mon humble avis, il est crucial que la CEB ait à l’esprit les conséquences du changement climatique et les mesures d’adaptation dans des domaines tels que le logement, l’énergie, la mobilité, la santé, l’éducation et l’emploi. En outre, la CEB devrait s’attacher davantage à ce que les projets renforcent l’égalité de genre dans l’ensemble de ses pays membres, ainsi qu’à l’intégration à long terme des groupes vulnérables.

À l’avenir, la Banque devrait continuer à soutenir la Serbie dans la réalisation des objectifs convenus avec l’Union européenne dans le secteur de l’énergie, de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement, ainsi que dans celui des déchets et de l’environnement, et continuer à promouvoir un développement économique durable. L’activité dans les pays du groupe cible devrait demeurer un axe stratégique pour la CEB et les activités de prêt dans les pays du groupe cible représenter une priorité pour la Banque.

Pays concernés