Ressources humaines

La politique globale en matière de ressources humaines de la CEB s’appuie sur les principes et idéaux promus par le Conseil de l’Europe. Ainsi, d’après le statut de la Banque, le "Statut des agents du Conseil de l’Europe est applicable aux agents de la Banque, dans les matières non couvertes par une décision spécifique du Conseil d’administration".

Les conditions d'emploi des agents du cadre de la Banque sont régies, pour l'essentiel, par le Statut du Personnel de la CEB. Celui-ci définit en particulier les modalités de nomination et de notation, les droits et devoirs des agents, les conditions de travail ainsi que les procédures en cas de contentieux.

Par ailleurs, un Médiateur est chargé d’examiner les plaintes dont il est saisi et de contribuer à la solution amiable des litiges qui lui sont soumis. Il/Elle agit comme un intermédiaire impartial entre les agents et l'administration de la CEB.

Le régime de rémunération des agents du cadre de la CEB s'articule autour :

Les émoluments des agents hors-cadre, Gouverneur et Vice-Gouverneurs, s'échelonnent de 22 600 à 29 707 euros par mois pour l'année 2016.

Les avantages postérieurs à l’emploi qu’offre la Banque à ses agents du cadre sont régis pour l’essentiel, par le Règlement de Pensions et par le Second Régime de Pensions (pour les agents ayant pris leurs fonctions à compter du 01/01/2014) de la CEB. Ceux-ci définissent, en particulier, les conditions à remplir pour être éligible au bénéfice d’une pension et les modalités de calcul du montant des prestations.

Les valeurs internes de la Banque

En 2014, cette initiative, bénéficiant du soutien de la direction, a rassemblé une équipe dédiée sur la base du volontariat ayant pour objectif d’établir un système de valeurs communes. Les valeurs internes identifiées sont les suivantes : engagement, coopération, créativité, transparence et professionnalisme. Une compréhension approfondie de ces valeurs permettra d’améliorer le travail d’équipe, le professionnalisme et la cohésion du personnel.

Plusieurs “ateliers sur les valeurs” portant sur la coopération, les compétences interpersonnelles et l’efficacité de la communication ont également été organisés. Ces initiatives contribuent au développement des valeurs internes et de la culture de gestion de la Banque, conformément aux meilleures pratiques en vigueur.

Recrutement

Qui peut devenir agent de la Banque ?

Seuls les ressortissants des États membres peuvent proposer leur candidature. Les ressortissants des pays ayant rejoint la Banque depuis 1994 sont particulièrement encouragés à poser leur candidature.

Les candidats doivent maîtriser parfaitement une des deux langues officielles, l'anglais ou le français, et avoir une très bonne connaissance pratique de l'autre langue. La connaissance d'une ou plusieurs autres langues européennes est particulièrement appréciée.

Dans le cadre de ses règles sur l’égalité des chances, la CEB entend assurer une représentation paritaire des femmes et des hommes employé(e)s, par catégorie et par grade. Conformément à ces règles, la préférence, à égalité de mérites, est donnée au (à la) candidat(e) du sexe sous-représenté (au moment où le Comité de Sélection formule sa recommandation).

Quels sont les profils de candidats que la CEB recherche ?

Parmi les principaux domaines d’expertise dont la CEB a besoin : préparation et suivi des projets de prêts ; conseils techniques (développement durable, éducation, logement etc …) et passation des marchés ; trésorerie et financement ; économie, mais la CEB recrute également dans le domaine des ressources humaines, audit, informatique etc.

Comment recrutons-nous ? 

Les conditions d'emploi des agents du cadre de la Banque sont régies, pour l'essentiel, par le Statut du Personnel de la CEB. La politique de recrutement et sa mise en œuvre font l’objet du Titre II ainsi que de l’Annexe II du Statut du Personnel.

Les postes permanents vacants ouverts au recrutement externe sont publiés dans des avis de vacance officiels, comportant la description du poste et les conditions à remplir par les candidats souhaitant participer à la sélection.

Une présélection est effectuée sur dossier, sur la base des qualifications, des compétences et des autres conditions du recrutement.

Les candidats présélectionnés sont alors invités à passer un ou plusieurs entretiens devant un Comité de Sélection. Certains frais sont pris en charge par la Banque. Les candidats convoqués peuvent, dans certains cas, être amenés à passer des tests.

Les candidats ne recevant pas de proposition d’engagement immédiat peuvent être placés sur une liste de réserve valable un an.

Ces mêmes postes peuvent faire l’objet d’une campagne de recrutement simultanée dans la presse internationale par exemple.

Comment postuler ? 

Les candidatures doivent être soumises à travers notre site de recrutement en ligne.

Les candidatures doivent être établies en français ou en anglais. Les candidatures rédigées dans une autre langue ne seront pas prises en considération.

Les candidatures spontanées  

Étant donné le très grand nombre de candidatures reçues, la CEB ne peut accepter que les candidatures à des emplois vacants publiés. Les candidatures spontanées ne sont pas prises en compte.

Stages

La Banque accueille chaque année quelques stagiaires, pour une période allant de 3 mois à 6 mois maximum, dans le cadre d'une formation en rapport avec les activités de la Banque : finance et économie essentiellement. Les candidatures doivent être soumises à candidatures[at]coebank.org.