Donateurs

28 États membres de la CEB, deux États non membres, les États-Unis et le Royaume-Uni, ainsi que l’Union européenne ont fourni des contributions en faveur des projets de la CEB. À ce jour, les contributions de donateurs s’élèvent à 883 millions d’euros.

Contributions des donateurs

Total : 900 millions d'euros, répartis comme suit :

L’Union européenne, le plus grand contributeur de la CEB

L’Union européenne (UE) est le donateur le plus important de la CEB, ayant contribué 659 millions d’euros en faveur des projets de la CEB, soit 75% du total des contributions.

L'UE est le principal donateur du Programme régional de logement (Regional Housing Programme – RHP), une initiative en faveur des de personnes vulnérables réfugiées ou déplacées dans les Balkans. L’UE a contribué 237 millions d’euros au RHP, soit 81% du total des contributions. L’UE a également contribué 140 millions d’euros pour financer des infrastructures sanitaires en Türkiye, par le biais de la Facilité de l’UE pour les réfugiés en Türkiye. Ces infrastructures amélioreront les soins de santé fournis aux réfugiés syriens et à leurs communautés d’accueil. L'UE soutient également les projets de la CEB par l'intermédiaire de facilités telles que le Partenariat pour la promotion de l'efficacité énergétique et de l'environnement en Europe orientale (E5P) et le Cadre d'investissement en faveur des Balkans occidentaux (WBIF).

Principaux pays donateurs

Les États-Unis sont le deuxième plus grand donateur après l’Union européenne, grâce à leur contribution de 24 millions d’euros au Programme régional de logement. Les États-Unis sont, avec le Royaume-Uni, les deux États non membres de la CEB à avoir contribué aux fonds fiduciaires de la Banque. 

L’Allemagne a contribué 20 millions d’euros en faveur des activités de la CEB. L’Allemagne est un donateur du Programme régional de logement et du Fonds pour les migrants et les réfugiés.

La Norvège, dont les contributions en faveur des opérations de la CEB se montent à 16 millions d’euros, est un donateur du Programme régional de logement et du Fonds pour les migrants et les réfugiés. La Norvège a également créé le Compte fiduciaire norvégien en 2003.

Large soutien des pays membres de la CEB

Plusieurs autres États membres ont démontré leur soutien au mandat de la CEB en établissant des fonds fiduciaires auprès de la Banque. L’Espagne a créé le Compte espagnol pour la cohésion sociale, la République slovaque le Compte slovaque pour la croissance inclusive et l’Italie le Fonds italien pour des projets innovants. En outre, les États membres ont alloué, à partir des résultats de la Banque, 117 millions d’euros au Compte de dividendes sociaux depuis sa création en 1996.

Donateurs de la CEB

Les donateurs de la CEB peuvent être répartis en trois catégories, en fonction du montant de leurs contributions :

Plus de 10 millions d'euros : Commission européenne, États-Unis, Allemagne et Norvège.

Entre 5 millions et 10 millions d’euros : Italie, Suisse, Espagne et Banque européenne d'investissement.

Jusqu'à 5 millions d'euros : République slovaque, France, Suède, Pays-Bas, Danemark, Finlande, Türkiye, Luxembourg, Royaume-Uni, Irlande, République tchèque, Lituanie, Chypre, Hongrie, Pologne, Albanie, Roumanie, Malte, Saint-Siège, Bosnie-Herzégovine, Saint-Marin, Islande, Bulgarie et Liechtenstein. 

Publications associées
  • 2022_CEB_Rapport_Donateurs.jpg
    Rapport CEB et Donateurs 2022
    En 2022, les donateurs ont continué à jouer un rôle clé dans les opérations de la Banque Développement du Conseil de l'Europe, permettant à la CEB de remplir sa mission sociale en faisant plus pour ceux qui sont les plus vulnérables. Publié: mai 2023 Télécharger