La banque du développement social en Europe

Donateurs

28 États membres de la CEB, deux États non membres, les États-Unis et le Royaume-Uni, ainsi que l'Union européenne et la Banque européenne d'investissement, ont contribué aux fonds fiduciaires de la CEB.

L’Union européenne

L’Union européenne (UE) est le donateur le plus important de la CEB. Les contributions de l'UE en faveur de fonds fiduciaires de la CEB se montent à € 520 millions. L'UE est le principal donateur du Programme régional de logement, une initiative en faveur de personnes réfugiées ou déplacées en ex-Yougoslavie qui sont vulnérables. L’UE a également effectué une contribution de € 50 millions en 2017 pour financer la construction d’un hôpital public en Turquie qui traitera tant les réfugiés syriens que leur communauté d’accueil. L'UE contribue également aux fonds fiduciaires de la CEB par l'intermédiaire d'instruments financiers tels que le Cadre d'investissement en faveur des Balkans occidentaux (WBIF) et le Partenariat pour la promotion de l'efficacité énergétique et de l'environnement en Europe orientale (E5P).

Principaux pays donateurs

Les États-Unis, avec des contributions d’un montant de € 24 millions au Programme régional de logement. Les États-Unis sont, avec le Royaume-Uni, les deux Etats non membres de la CEB à avoir contribué aux fonds fiduciaires de la Banque. Les États-Unis sont ainsi le deuxième plus grand donateur du Programme, après l’Union européenne.

L’Allemagne, dont le total des contributions s’élève à € 19 millions, a contribué au Programme régional de logement et au Fonds pour les migrants et les réfugiés.

La Norvège, dont les contributions se montent à € 15 millions. La Norvège est un donateur du Programme régional de logement et du Fonds pour les migrants et les réfugiés. La Norvège a également créé le Compte fiduciaire norvégien en 2003.

Large soutien des pays membres de la CEB

Plusieurs autres États membres ont démontré leur soutien au mandat de la CEB en établissant des fonds fiduciaires auprès de la Banque. En 2017, l’Italie a créé le Fonds italien pour des projets innovants et l’Espagne a réalimenté le Compte espagnol pour la cohésion sociale. En 2016, la République slovaque a créé le Compte slovaque pour la croissance inclusive. En outre, les États membres ont alloué, à partir des résultats de la Banque, € 112 millions au Compte de dividendes sociaux depuis sa création en 1995.

Liste des donateurs

Les donateurs aux fonds fiduciaires de la CEB peuvent être répartis en trois groupes, selon le montant de leurs contributions :

Plus de € 10 millions : Commission européenne, États-Unis, Allemagne et Norvège 

Entre € 5 millions et € 10 millions : Italie, Suisse, Espagne et Banque européenne d'investissement

Jusqu'à € 5 millions : France, Suède, République slovaque, Pays-Bas, Danemark, Finlande, Turquie, Luxembourg, Royaume-Uni, Irlande, Lituanie, Chypre, République tchèque, Hongrie, Pologne, Albanie, Roumanie, Malte, Saint-Siège, Bosnie-Herzégovine, Saint-Marin, Islande, Liechtenstein et Bulgarie.

Données à fin 2018

Publications associées
Liens associés