Filtrer par pays: 'Roumanie' Filtrer par année: '2018' Effacer

Tous les prêts de la CEB sont consentis conformément au mandat de la Banque. Ils doivent répondre à des critères techniques et sociaux spécifiques et respecter strictement les directives et les politiques de la Banque en matière d’environnement, de passation de marchés et de conformité.

Les lignes d'action sectorielle sous-tendent le plan de développement triennal de la CEB, qui constitue la stratégie à moyen terme de la Banque. Dans le Plan de Développement 2020-2022 en cours ces lignes d’action ont été organisées ainsi : Croissance inclusive : œuvrer à garantir l’accès aux opportunités économiques afin d’assurer un avenir prospère pour tous; Soutien aux groupes vulnérables : aider à intégrer les citoyens les plus vulnérables pour favoriser une société plus diverse; Durabilité environnementale : soutenir une société vivable qui promeut la durabilité écologique, atténue le changement climatique et s’y adapte, correspondant aux nouvelles priorités stratégiques établies par la CEB afin de mieux soutenir les politiques sociales de ses pays membres.

Derniers projets approuvés :

DateEmprunteurLigne d’actionMontantRésumé
16/11/2018Republic of Romania (Roumanie)Croissance durable et inclusive177 000 000 €Ce prêt financera partiellement la construction d’une prison de sécurité moyenne et de haute sécurité à Berceni et d’une prison à régime ouvert et semi-ouvert à Unguriu. Le projet prévoit également un centre destiné à la formation du personnel pénitentiaire à Pantelimon et un centre de formation professionnelle et de récupération de la capacité de travail du personnel pénitentiaire à Rodbav. Les bénéficiaires finaux seront les prisonniers et le personnel pénitentiaire qui bénéficieront de conditions de détention et de travail de meilleure qualité, ainsi que de structures de développement professionnel et de récupération de meilleure qualité pour le personnel pénitentiaire.
15/06/2018Roma Education Fund (Roumanie)Intégration des réfugiés, des personnes déplacées et des migrants2 000 000 €Le prêt sera utilisé par le REF pour assurer le relais avec le financement apporté par trois programmes financés par le Fonds social européen (FSE) (50% du prêt de la CEB) et par le programme de subvention EEE/Norvège (50% du prêt de la CEB). Ce programme contribuera à améliorer l’accès des Roms à un enseignement de qualité, à réduire l’abandon scolaire précoce, à moderniser et adapter les méthodes pédagogiques et à sensibiliser les parents d’élèves. Les bénéficiaires finaux de cette seront les enfants dans l’éducation préscolaire, les élèves de l’enseignement primaire et secondaire, les parents et les enseignants.