La banque du développement social en Europe

Actualités

Albanie : un nouveau centre d’enregistrement et d’hébergement temporaire pour les migrants

30 octobre 2019

Kapshtica, Albanie - Un centre d’enregistrement et d’hébergement temporaire pour les migrants en situation irrégulière a été inauguré hier à Kapshtica, en Albanie, près de la frontière Grecque. Ce centre a été mis en place par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) Albanie, en partenariat avec le Ministère de l’Intérieur et grâce à un financement du Fonds pour les migrants et les réfugiés (MRF).

Le centre comprend 17 unités entièrement équipées qui pourront accueillir 60 personnes. Une unité est destinée à l’enregistrement, dix à l’hébergement, deux sont des blocs sanitaires (un pour les hommes et un pour les femmes) ; il y a aussi deux salles de bains, une cuisine et une buanderie. La salle d’enregistrement comprend quatre postes de travail entièrement équipés. Toutes les unités d’hébergement sont équipées de lits, matelas, draps, oreillers, couettes et couvertures. Chaque salle de bain et chaque bloc sanitaire dispose de cinq toilettes plus une réservé aux migrants handicapés. Tous les conteneurs sont équipés d’extincteurs et deux bornes d’incendie ont été installées. Par ailleurs, deux mini-fourgonnettes ont été fournies par l’OIM afin de faciliter le transfert des migrants vers et depuis le centre pout tout autre service.Albania Inauguration of MRF Centre in Kapshtica.jpg

“Ce centre est un exemple de l’engagement de l’OIM. L’objectif principal est de faire en sorte que les migrants et les réfugiés reçoivent le soutien et les services dont ils ont besoin”, a déclaré Mme Argentina Szabados, Directrice régionale de l’OIM pour l’Europe orientale, l’Europe du Sud-Est et l’Asie centrale, lors de l’inauguration du centre. “Le centre garantit que les personnes en déplacement sont traitées avec dignité. Elle assure l’accès à un abri, à un soutien médical et à la sécurité.”

“Des projets comme celui-ci sont d’une importance cruciale. Ils nous aident à mieux faire notre travail, tout en aidant l’Albanie à atteindre des normes plus élevées en matière de gouvernance migratoire, alors qu’elle aspire à faire partie de l’Union européenne. Les droits des migrants ont toujours été et continuent d’être au cœur des efforts déployés par le Gouvernement albanais en matière de gouvernance migratoire, notamment dans le cadre de la Stratégie nationale sur les migrations récemment approuvée”, a déclaré Mme Rovena Voda, Vice-Ministre albanais de l’intérieur.

“En octobre 2015, au plus fort de la crise des réfugiés, la CEB a créé un Fonds pour les migrants et les réfugiés (MRF) de 28 millions d’euros pour aider ses pays membres à accueillir et/ou intégrer les migrants et réfugiés qui arrivent sur leur territoire. Vingt-deux pays membres de la CEB et la Banque européenne d’investissement (BEI) ont contribué au MRF, aux côtés de la CEB, l’Allemagne, la France et l’Italie étant les plus gros contributeurs. 22 millions d’euros ont été alloués à des projets situés sur la route des Balkans, conformément au mandat de la Banque qui consiste à soutenir les plus vulnérables et ceux qui nécessitent des ressources financières. C’est l’un des nombreux projets sur lesquels nous avons travaillé avec l’OIM. Nous sommes heureux de constater aujourd’hui que le MRF tient ses promesses,” a déclaré Stephan Sellen, Directeur adjoint de la Direction des Prêts et Développement Social à la Banque de Développement du Conseil de l’Europe.

L’OIM permettra également le renforcement des connaissances des agents de la police aux frontières et des migrations en matière de gestion des flux migratoires, conformément aux normes européennes et internationales en vigueur. Les formations porteront sur la gestion humaine au passage des frontières, les droits fondamentaux des migrants, l’identité culturelle, l’identification et l’orientation des migrants vulnérables dans les différents flux migratoires, en particulier les enfants, les parents isolés avec enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies.

Au niveau national, le projet contribue aux efforts déployés par l’Albanie pour assurer la migration et la mobilité des personnes de façon ordonnée, sûre et responsable par la mise en œuvre de politiques migratoires planifiées et bien gérées.

De plus amples informations sur l’OIM Albanie sont disponibles ici ; pour plus de détails sur le projet, veuillez contacter infotirana@iom.int

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective positive, AAA auprès de Standard & Poor's, perspective stable et Aa1 auprès de Moody's, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.

Secteur associé
Pays concerné