Actualités

Le Conseil de direction approuve le Rapport du Gouverneur 2014

9 avril 2015

PARIS - Le Conseil de direction de la Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) a approuvé ce jour lors de sa 210ème réunion tenue à Paris le Rapport du Gouverneur 2014, y compris les états financiers de la CEB pour l’année (cf. le tableau ci-dessous). 

Pour la première année de son Plan de développement couvrant la période 2014-2016, la CEB a atteint ses objectifs avec succès.

Le résultat net de la CEB en 2014 s’élève à  un montant record de € 134,4 millions qui a été entièrement affecté aux réserves de la Banque, portant les capitaux propres à € 2,5 milliards (+ 3,5%). 

En 2014, le stock de projet est resté stable à € 4,6 milliards, 69% étant destiné aux pays du groupe cible(*). Par ailleurs, 28 nouveaux projets ont été approuvés pour un montant total de € 2,1 milliards. 37% des projets approuvés en 2014 visait le soutien aux micros, petites et moyennes entreprises, 24% le soutien aux infrastructures publiques à vocation sociale, 20% le renforcement de l’intégration sociale et 19% la gestion de l’environnement. 

L’encours de prêts a atteint € 12,6 milliards à fin 2014. Les prêts décaissés se sont élevés à € 1,7 milliard dont 53% était en faveur des pays cibles de la CEB. Pour financer ses opérations, la Banque a emprunté € 3,4 milliards, maintenant ainsi un niveau élevé de liquidité.

En 2014, la CEB a renforcé sa coopération avec d’autres institutions, l’Union Européenne et les pays donateurs, et compte poursuivre ainsi. De tels partenariats permettent aux projets soutenus par la Banque de bénéficier de financements additionnels et d’une meilleure expertise. Le Programme régional de logement, géré par la CEB, a atteint une étape clé en 2014 : les premières solutions de logement ont été livrées aux bénéficiaires dans les pays des Balkans occidentaux.

Chiffres clés 2014

Rapport du Gouverneur 2014

Télécharger

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement de Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective stable et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.