La banque de développement social pour l’Europe

Actualités

La CEB et la Croatie signent un accord de prêt de 200 millions d’euros pour réduire l’impact du COVID-19 sur les services de base

17 juillet 2020

PARIS - La Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) et le Ministère des Finances de Croatie ont signé un accord de prêt de 200 millions d’euros pour soutenir le Gouvernement et les autorités locales dans leurs efforts pour contenir la pandémie de COVID-19 et atténuer son impact négatif sur les services publics essentiels.

La Croatie a adopté plusieurs mesures de santé publique et économiques pour protéger la population et diminuer l’impact du COVID-19. Par exemple, en plus d’assurer un approvisionnement en fournitures et équipements médicaux indispensables, le paiement des impôts et de l’assurance maladie des entrepreneurs a été différé. Ainsi, le Fonds croate d’assurance maladie et les gouvernements locaux ont reçu des prêts à taux zéro pour compenser ce report de paiement des impôts et de l’assurance. [1]

La CEB fournira le financement nécessaire à la mise en œuvre de ces mesures. Elle couvrira jusqu’à 90% des coûts liés à l’achat de produits pharmaceutiques, de fournitures médicales et d’équipements de protection liés au COVID-19 ainsi qu’à l’emploi de personnel médical supplémentaire et temporaire. Les fonds de la CEB pourront également être utilisés pour compenser les pertes de revenus enregistrées par la Caisse d’assurance maladie et les autorités locales. La Caisse d’assurance maladie disposera ainsi des ressources nécessaires pour rémunérer les prestataires de services médicaux, tandis que les autorités locales pourront continuer à assurer les services publics essentiels.

Le Gouverneur de la CEB, Rolf Wenzel, a déclaré : “Nous sommes heureux de soutenir la Croatie dans ses efforts pour contenir la pandémie de COVID-19 et faire en sorte que les services publics essentiels demeurent opérationnels. Ces efforts sont indispensables pour assurer la reprise inclusive et durable du pays”.

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Finances de Croatie, Zdravko Marić, a ajouté : “Le maintien de normes élevées en matière de système de santé pour nos citoyens reste une priorité pour le Gouvernement. En ces temps difficiles, nous sommes encouragés par le soutien de nos partenaires internationaux - dont la Banque de Développement du Conseil de l’Europe, qui a fourni plus d’un milliard d’euros pour la mise en œuvre de projets hautement sociaux au cours des 23 dernières années”.


La Croatie a rejoint la CEB en juin 1997.  À ce jour, la Banque a approuvé le financement de plus d’un milliard d’euros destinés à soutenir des investissements clés dans les domaines de la santé, des infrastructures urbaines et rurales, des mesures de prévention des inondations et des micros, petites et moyennes entreprises (TPE-PME). En outre, la Croatie bénéficie du Programme régional de logement géré par la CEB dont elle est partenaire. Plus d’informations ici.


[1] OCDE (Juin 2020), The Covid-19 Crisis in Croatia.
https://www.oecd.org/south-east-europe/COVID-19-Crisis-in-Croatia.pdf

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 42 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective positive, AAA auprès de Standard & Poor's, perspective stable et Aa1 auprès de Moody's, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.

Secteur associé
Pays concerné