La banque du développement social en Europe

Actualités

La CEB et l’Union européenne signent un accord de délégation en faveur d’un projet d’infrastructure médicale en Turquie

13 novembre 2017

PARIS – La Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) et l’Union européenne (UE), représentée par sa délégation en Turquie, ont signé un accord de délégation pour financer la construction d’un hôpital public en Turquie, qui traitera tant les réfugiés syriens que la communauté d’accueil.

La subvention allouée par l’UE provient de sa facilité en faveur des réfugiés en Turquie(*), établie conformément au Plan d’action commun UE-Turquie adopté en octobre 2015. Ce Plan vise à  soutenir le pays dans les efforts qu’il déploie pour gérer l’afflux sans précédent de réfugiés fuyant le conflit syrien.

Le nouvel hôpital public sera situé dans la ville de Kilis, à dix kilomètres de la frontière syrienne. Depuis le début du conflit en Syrie, la population de Kilis a plus que doublé. Elle atteint aujourd’hui les 250 000 habitants, dont près de la moitié sont des Syriens sous protection temporaire.

Améliorer l’accès aux services de santé à Kilis est une priorité absolue. La création d’un deuxième hôpital public dans cette ville augmentera la capacité du système de santé d’au moins 300 lits. La construction de cet hôpital sera mise en œuvre par le ministère turc de la Santé. La CEB supervisera l’exécution de ce projet et fournira son soutien au ministère.

L’UE est un partenaire de longue date de la CEB ; la Turquie en est l’un des membres fondateurs.


(*)Dotée d’un budget total de € 3 milliards pour la période 2016-2017, la facilité européenne en faveur des réfugiés en Turquie constitue un mécanisme conjoint de coordination visant à garantir la prise en compte globale et coordonnée des besoins des réfugiés et des communautés d’accueil en Turquie. Elle cible prioritairement l’aide humanitaire, l’éducation, la gestion des migrations, la santé, les infrastructures municipales et le soutien socio-économique.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective positive et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.

Pays concerné