La banque de développement social pour l’Europe

Actualités

La CEB et Bucarest Secteur 6 signent un accord de prêt de 21 millions d’euros destiné à des investissements en matière d’efficacité énergétique, de logement social et de services aux catégories vulnérables

28 décembre 2020

PARIS - La Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) et le Secteur 6 de la Municipalité de Bucarest ont signé un accord de prêt de 21 millions d’euros pour soutenir l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments résidentiels et d’établissements d’enseignement public, la construction de nouveaux logements sociaux et le renforcement des dispositifs d’aide sociale destinés aux groupes de population vulnérables.

Cet accord constitue une première tranche d’un prêt de 47 millions d’euros approuvé par la Banque en mars 2020 et sera décaissé d’ici la fin de l’année. Les fonds de la CEB contribueront principalement à :

  • La rénovation de plus de 100 immeubles résidentiels collectifs et de treize écoles et jardins d’enfants publics.
  • La construction et la rénovation de huit structures périscolaires et jardins d’enfants selon des normes de “bâtiments à consommation d’énergie quasi nulle”.
  • La construction de 246 logements sociaux, à haute efficacité énergétique.
  • La mise en place d’une banque alimentaire et d’une cantine sociale pour les groupes vulnérables vivant dans le secteur 6, tels que les personnes âgées, les mères célibataires avec enfants, la communauté Rom et les personnes sans emploi ou présentant un handicap.

“Je suis heureux que nous ayons conclu cette première tranche de financement avec la Banque de Développement du Conseil de l’Europe”, a déclaré Ciprian Ciucu, Maire du Secteur 6 de Bucarest. “Nous nous assurerons que les fonds seront utilisés efficacement, pour soutenir des infrastructures et des services sociaux de bonne qualité, y compris pour les plus vulnérables, tout en réduisant la pauvreté énergétique et l’empreinte écologique de la ville”.

Le Gouverneur de la CEB, Rolf Wenzel, a ajouté : “La CEB est bien consciente des défis auxquels sont confrontées les autorités locales lorsqu’il s’agit de garantir le financement de leurs investissements sociaux, en particulier dans le contexte de la pandémie actuelle. Nous sommes donc contents de soutenir le secteur 6 de Bucarest dans ses efforts pour relever les défis sociaux et environnementaux et nous nous réjouissons de renforcer notre coopération dans les mois à venir”.

***
[Notes]

[1] La Roumanie a rejoint la CEB en mars 1996. À ce jour, la Banque a accordé près de 2 milliards d’euros de financement destinés à un large éventail d’investissements sociaux, allant du patrimoine historique et culturel, du logement social, de l’éducation et des infrastructures judiciaires au soutien des TPE-PME et à la réponse aux catastrophes naturelles. La Roumanie figure parmi les dix plus grands bénéficiaires de dons de la CEB, avec près de 20 millions d’euros provenant des comptes fiduciaires de la Banque (bonifications d’intérêts, garanties de prêts et dons proprement dits).

[2] Les plans des bâtiments à consommation d’énergie quasi nulle ont été préparés grâce à l’assistance technique du programme européen d’assistance énergétique locale (ELENA), financé par l’Union européenne. Ce projet bénéficie également d’un financement de la Banque européenne d’investissement (BEI).

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 42 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AAA auprès de Standard & Poor's, perspective stable, AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable et AAA* auprès de Scope Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.
*non-sollicité