La banque de développement social pour l’Europe

Actualités

La CEB approuve 152 millions d’euros afin d’aider la Hongrie à combattre la pandémie de COVID-19

14 juin 2021

PARIS - La Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) a approuvé un prêt supplémentaire de 152 millions d’euros pour financer les dépenses d’urgence du Gouvernement hongrois destinées à fournir des produits et des services médicaux aux personnes touchées par le COVID-19.

Le Gouvernement hongrois a consacré en 2020 un total de 1,5 milliard d’euros du budget extraordinaire dédié au COVID-19 pour l’acquisition d’équipements et de fournitures médicales. Si la vaccination progresse actuellement plus vite que la moyenne européenne, le financement de fournitures et d’équipements de prévention et de diagnostic supplémentaires reste crucial.

La CEB accorde ce prêt de 152 millions d’euros en complément des 175 millions d’euros déjà approuvés en avril 2020, ce qui porte à 327 millions d’euros le montant total du financement des dépenses de la Hongrie liées au COVID-19. Le montant supplémentaire de ce prêt couvrira des dépenses de santé éligibles déjà prévues au budget ainsi que des mesures essentielles prévues dans le cadre de l’état d’urgence, y compris les fournitures médicales nécessaires à la lutte soutenue contre la pandémie. Les fonds de la CEB visent à aider la Hongrie à renforcer son système de santé grâce à la fourniture d’équipements médicaux et pharmaceutiques spécialisés supplémentaires, ainsi que de lits additionnels pour les unités de soins intensifs (USI).

Les bénéficiaires demeurent la population hongroise dans son ensemble et, en particulier, les personnes atteintes par le COVID-19 qui nécessitent un large éventail de services, allant de la consultation médicale et du dépistage au traitement intensif et à l’immunisation, ainsi que le personnel médical exposé au virus.

Comme l’a souligné le Gouverneur de la CEB, Rolf Wenzel, “la CEB a fourni une réponse rapide pour aider ses pays membres dans leur lutte contre l’urgence sanitaire liée au COVID-19 et a approuvé jusqu’à présent plus de 3 milliards d’euros de financement depuis le déclenchement de la pandémie. La CEB est résolue à continuer à apporter un soutien essentiel aux autorités hongroises dans leurs efforts pour assurer une assistance médicale adaptée aux personnes touchées par le COVID-19 et faire face rapidement aux répercussions engendrées par l’urgence sanitaire dans le pays”.

Depuis son adhésion à la CEB en 1998, la Hongrie a bénéficié de plus de 2 milliards d’euros de financement destinés à un large éventail d’investissements sociaux, allant de l’éducation à l’amélioration des infrastructures municipales dans divers secteurs éligibles. La Hongrie a par ailleurs contribué au Fonds pour les migrants et les réfugiés de la CEB par le biais de dons.


Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 42 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AAA auprès de Standard & Poor's, perspective stable, AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable et AAA* auprès de Scope Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.
*non-sollicité

Secteur associé
Pays concerné