Actualités

La CEB approuve 628 millions d’euros de nouveaux prêts pour soutenir les infrastructures sociales et les petites entreprises en Europe

24 septembre 2021

PARIS - La Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) a approuvé aujourd’hui sept nouveaux prêts pour un montant total de 628 millions d’euros. Les fonds soutiendront des investissements en matière d’infrastructures sociales dans toute l’Europe, ainsi que l’amélioration de l’accès aux financements pour les micros, petites et moyennes entreprises (TPE-PME).

Allemagne : prêt-programme de 100 millions d’euros à Leipziger Wohnungs and Baugesellschaft MBH, qui vient compléter un prêt-programme existant approuvé par la CEB en 2019 pour assurer le financement de la création de logements locatifs dans la ville de Leipzig. Ce prêt supplémentaire permettra de financer la construction de nouveaux logements locatifs et la rénovation de lotissements existants, dans le but de promouvoir une politique du logement équilibrée et d’assurer la diversification sociale. Les bénéficiaires directs seront les ménages à faible revenu, notamment les jeunes familles, les parents isolés, les personnes âgées, les étudiants, les migrants et les réfugiés.

Chypre : Facilité de financement du secteur public (PFF) de 65,5 millions d’euros en faveur du Gouvernement afin de promouvoir une éducation publique équitable et inclusive à Chypre. Au titre des effets sociaux positifs attendus figure l’amélioration de la sécurité des élèves et des enseignants grâce à la mise aux normes antisismiques des infrastructures scolaires publiques. Les bénéficiaires finaux seront les élèves, les étudiants, les enseignants et le personnel éducatif qui disposeront d’un environnement d’apprentissage et d’enseignement amélioré et plus sûr.

Espagne : Facilité de financement du secteur public (PFF) de 50 millions d’euros à la Sociedad Pública de Infraestructuras y Medio Ambiente de Castilla y León S.A. en vue d’améliorer la protection de l’environnement et de fournir de l’eau potable aux municipalités situées dans la région de Castilla y León. Les bénéficiaires seront les 2,4 millions d’habitants de la région qui pourront profiter de l’amélioration de la qualité de l’eau et de la préservation écologique du milieu aquatique.

Lituanie : prêt-programme de 4 millions d’euros en faveur de l’Union centrale de crédit Lituanienne qui permettra aux TPE-PME, en particulier les micro-entreprises, d’avoir accès à des financements bancaires, ce qui favorisera leur croissance et encouragera l’entreprenariat. Le prêt contribuera à la création et au développement d’activités génératrices de revenus, d’emplois indépendants et d’autres opportunités d’emploi.

Pologne : prêt-programme de 200 millions d’euros à PKO Leasing (PKOL) en vue de contribuer à la reprise économique, de créer de nouveaux emplois permanents et saisonniers et de préserver ceux existants, en renforçant la viabilité et la compétitivité des TPE-PME qui sont les bénéficiaires finales. Le prêt permettra ainsi le financement partiel d’investissements éligibles de TPE-PME polonaises, par le truchement de PKO Leasing S.A.

Portugal : prêt-programme de 158,7 millions d’euros en faveur de la Regiao Autonoma da Madeira afin de financer un nouvel hôpital dans la Région Autonome de Madère (RAM) et de permettre à la population résidente et aux visiteurs d’accéder aux services de santé publique. Le projet verra la réalisation d’un campus hospitalier moderne et regroupé qui remplacera le système hospitalier actuel, obsolète et décentralisé. Les bénéficiaires directs seront les 250 000 résidents de la RAM et ses 1,5 million de visiteurs.

République tchèque : prêt-programme de 50 millions d’euros à la Národní rozvojová banka (NRB), destiné à améliorer les conditions de vie dans les zones urbaines et rurales. À cet effet, seront cofinancés des investissements en faveur de la revitalisation et de la modernisation des infrastructures publiques, ainsi que de la protection de l’environnement. Les bénéficiaires finaux seront les habitants des municipalités, les projets d’investissement permettant d’améliorer les services de base et de rapprocher le niveau de vie de la population locale de la moyenne de l’Union européenne.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 42 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AAA auprès de Standard & Poor's, perspective stable, AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective positive et AAA* auprès de Scope Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.
*non-sollicité