La banque du développement social en Europe

Actualités

La CEB approuve le financement de huit projets sociaux

16 mars 2018

PARIS - Lors de sa session tenue ce jour à Paris, le Conseil d’administration de la Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) a approuvé huit nouveaux prêts représentant un investissement de 690 millions d’euros.

Espagne :prêt de 100 millions d’euros  à Nuevo MicroBank (NMB) afin d’apporter des ressources financières aux micros, petites et moyennes entreprises (TPE-PME) et aux particuliers qui ont un accès limité au financement. La NMB cherche à favoriser l’activité productive et la création d’emplois en accordant des microcrédits à des travailleurs indépendants, des entrepreneurs et des TPE-PME, ainsi qu’à des familles qui n’ont pas accès au système de crédit officiel.

Finlande :prêt de 50 millions d’euros  à la ville de Turku, la sixième plus grande ville du pays. Le prêt accordé par la CEB contribuera à la mise en œuvre du programme d’investissements de la ville pour les années 2018-2020 de l’ordre de 260 millions d'euros, visant à améliorer l'infrastructure municipale et les conditions de vie. Les fonds de la CEB devraient atteindre un large éventail de bénéficiaires, y compris des familles avec des enfants et des personnes âgées.

Hongrie : prêt de 75 millions d'euros à la Banque hongroise de développement (MFB), institution financière publique, pour soutenir des projets d’investissements entrepris par des TPE-PME et des communes dans toute la Hongrie. Une partie des fonds apportés par la CEB sera acheminée au Centre de prêts aux étudiants, un organisme public qui accorde des prêts aux étudiants leur permettant de couvrir leurs dépenses courantes et leurs frais de scolarité.

Lituanie :prêt de15 millions d’euros  à Šiaulių bankas, l’une des plus grandes banques du pays qui finance des investissements communaux par le biais du Fonds pour les bâtiments municipaux, en mettant l’accent sur les mesures d’efficacité énergétique. Le prêt accordé par la CEB contribuera à l’amélioration des infrastructures municipales et soutiendra les efforts réalisés par le secteur municipal lituanien pour proposer des services de base plus poussés au coût le plus faible possible.

Pays-Bas : prêt de 300 millions d’euros à Nederlandse Waterschapsbank N.V. pour acheminer des fonds à des municipalités et des associations de logement. Le prêt de la CEB financera la construction ou la modernisation des infrastructures et du logement social ainsi que des mesures pour améliorer l’efficacité énergétique aux Pays-Bas.

République tchèque prêt de100 millions d’eurosà SG Equipment Finance Czech Republic afin de soutenir la création et le maintien d'emplois grâce au financement d'investissements productifs dans les TPE-PME tchèques. Le prêt de la CEB sera également utilisé pour des projets de revitalisation et de modernisation des infrastructures publiques et contribuera à améliorer les conditions de vie dans les zones urbaines et rurales.

Serbie :prêt de 20 millions d’eurosà Raiffeisen Leasing Serbia, la troisième plus grande société de crédit-bail du pays, pour financer des TPE-PME dans tout le pays, renforcer leur compétitivité et soutenir la création de nouveaux emplois permanents et saisonniers ainsi que la préservation des positions existantes. De plus, un prêt de 30 millions d’euros à ProCredit Bank Serbia avec pour objectif de fournir un financement aux TPE-PME serbes pour qui le crédit-bail est souvent la seule forme de financement à laquelle elles ont accès. Les TPE-PME jouent un rôle important dans l’économie serbe, vu qu’elles fournissent près des deux tiers de tous les emplois dans le secteur privé.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective positive et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.