La banque de développement social pour l’Europe

Actualités

La CEB approuve le financement du projet de l’Université de Chypre

21 juin 2016

PARIS – La Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) a approuvé un prêt de 32 millions d’euros en faveur de l’Université de Chypre (UCY), afin de financer l’extension et la rénovation des infrastructures universitaires à Nicosie. 

L’UCY, la plus grande université de Chypre, s’est considérablement développée depuis l’époque où elle ouvrait ses portes à 486 étudiants en 1992 et, d’ici 2020, le nombre de nouveaux étudiants devrait atteindre quelque 10 000 personnes. L’UCY, qui actuellement ne peut absorber que près d’un tiers du nombre total de candidats, engage de nouveaux et importants investissements dans ses infrastructures. 

Les fonds approuvés par la CEB contribueront à un projet qui prévoit l’extension de bâtiments dans le principal campus Athalassa au titre du Plan Directeur de Développement du Campus, la rénovation du campus Academia, ainsi que la mise à niveau du Centre de soins de santé universitaire Shakoleion. 

Ces travaux de construction et de rénovation permettront à UCY d’accroître le nombre d’étudiants inscrits chaque année, ce qui devrait augmenter le nombre de Chypriotes bénéficiant d’une formation supérieure dans leur pays. Ils permettront en outre d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments universitaires, de développer l’efficacité globale en renforçant la coopération entre les départements et de créer de nouvelles opportunités d’emplois. 

Il s’agit du second prêt consenti par la CEB en faveur de l’UCY, le premier, d’un montant de 72 millions d’euros, ayant été approuvé en 2001. 

“Je me réjouis que ce prêt en faveur de l’UCY bénéficie aux étudiants et membres du personnel, actuels et à venir”, déclare Rolf Wenzel, Gouverneur de la CEB, avant d’ajouter : “J’ai bon espoir que les fonds accordés par la CEB permettent de contribuer significativement au développement de l’enseignement supérieur à Chypre et à l’accroissement du développement culturel, social et économique du pays de manière générale.” 

Depuis qu’elle a rejoint la CEB en 1962, Chypre a fait l’objet de 33 demandes de prêts approuvées, pour un montant de 2 milliards d’euros. Les secteurs qui ont le plus bénéficié des prêts de la CEB sont la construction et la réhabilitation d’infrastructures publiques, l’éducation, la protection de l’environnement, ainsi que l’aide aux réfugiés.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective stable et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.

Secteur associé
Pays concerné