Actualités

La CEB approuve 1,15 milliard de prêts pour 12 nouveaux projets sociaux

17 juin 2016

Strasbourg - Lors de sa 298ème session tenue ce jour à Strasbourg, le Conseil d’administration de la Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) a approuvé douze nouveaux prêts pour un montant cumulé de 1,15 milliard d’euros. Le montant total des approbations depuis le début de l’année avoisine ainsi 3 milliards d’euros. 

Allemagne : deux prêts, l'un de 300 millions d’euros à Investitionsbank des Landes Brandenburg (ILB) pour le financement d’investissements municipaux dans la région de Brandebourg, dont en particulier le logement social abordable et la modernisation de structures socio-culturelles; l'autre de 50 millions d’euros à NRW Bank, extension d'un prêt accordé par la CEB en 2010, afin d’augmenter l’offre de logements locatifs pour les ménages à revenus modestes, les personnes âgées, les personnes issues de l’immigration, et les personnes handicapées dans l’État de la Rhénanie du Nord-Westphalie. 

Bosnie-Herzégovine : prêt de 11 millions d’euros au gouvernement fédéral pour cofinancer la construction d’installations de captage d’eau à la source de Plava Voda ainsi que de canalisations. Le projet, cofinancé par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), pourra assurer un approvisionnement fiable d’eau de bonne qualité à environ 250 000 habitants dans les municipalités de Travnik, Novi Travnik, Vitez, Busovaca et Zenica. 

Bulgarie : prêt de 200 millions d'euros au gouvernement pour optimiser, par le biais d’une Facilité de cofinancement européenne (ECF), les avantages tirés des Fonds structurels et d’investissement européens accordés à la Bulgarie pour la période 2014-2020. Les fonds sont destinés à répondre aux besoins d'investissement social du pays, à  stimuler le développement économique et à réduire les déséquilibres régionaux. 

Chypre : prêt de 32 millions d’euros au gouvernement pour financer des travaux d’extension et de rénovation de l’Université de Chypre. Ces espaces élargis et rénovés permettront d’ouvrir des postes d’enseignants, de chercheurs et de personnels administratifs pour faire face aux prévisions d’augmentation de 25% du nombre d’étudiants d’ici 2020. 

Finlande : un prêt de 80 millions d’euros à la ville d’Espoo, deuxième plus grande ville de Finlande, pour  financer la construction de nouveaux bâtiments scolaires et la restauration d’installations existantes. Au moins 7 500 enfants, dont une frange issue de l’immigration, en bénéficieront. 

France : prêt de 65,6 millions d'euros à la Société Générale pour financer la conception et la construction du Campus “Condorcet” situé en Seine-Saint-Denis. À son ouverture en 2019, ce campus regroupera dix établissements d’enseignement supérieur et quatre communautés d’université. Il sera le plus grand campus européen dans le domaine de la recherche en sciences humaines et sociales. 

Italie : prêt de 150 millions d’euros à la Cassa depositi e prestiti S.p.A. pour faciliter l’accès des micros, petites et moyennes entreprises (MPME) italiennes à des prêts à taux réduits. Ce projet s’inscrit dans le cadre des mesures prises par le gouvernement italien en  faveur des MPME, qui emploient près de 17 millions de salariés. 

l’ex-République yougoslave de Macédoine” : prêt de 10 millions d’euros à Procredit Bank Macedonia, filiale de ProCredit Holding, seule banque du pays spécialisée dans le développement des MPME. Le prêt de la CEB financera les projets d’investissements productifs de petites et moyennes entreprises, renforçant ainsi leur compétitivité et leur capacité à créer de nouveaux emplois. 

République tchèque : prêt de 50 millions d’euros à la Société Générale Equipment Finance CZ, pour le financement d’investissements productifs des MPME tchèques et slovaques ainsi que pour le financement à long terme de projets dans le domaine de la modernisation des infrastructures publiques. Le prêt devrait favoriser de façon significative la création d’emplois dans les pays concernés. 

Turquie : deux prêt, l'un de 100 millions d’euros à la Türkiye Sınai Kalkınma Bankası (TSKB), la seule banque de développement industriel de Turquie, l’autre également de 100 millions d’euros à Türkiye Kalkınma Bankası (TKB), détenue par l’État turc. Les prêts accordés par la CEB renforceront la compétitivité des MPME turques et stimuleront la création de nouveaux emplois permanents ou saisonniers, l’accent étant mis sur le développement régional et la réduction des disparités.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective stable et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.