Actualités

La CEB approuve neuf nouveaux prêts destinés à financer des investissements sociaux pour un montant total de près de 900 millions d'euros

17 mars 2023

PARIS - La Banque de développement du Conseil de l'Europe (CEB) a approuvé aujourd'hui neuf nouveaux prêts pour un montant total de 885 millions d'euros. Quatre d'entre eux financeront le développement urbain, rural et régional avec des investissements aussi variés que l'irrigation en Grèce, la lutte contre les risques liés au changement climatique en Italie, le soutien à un programme d'investissement municipal en Lituanie ou la création de nouveaux quartiers dynamiques en Finlande.

 "L'amélioration de l'accès des petites entreprises au financement et le soutien à la microfinance représentent près d'un tiers du volume total des prêts que nous avons approuvés aujourd'hui ", a déclaré le gouverneur Carlo Monticelli. "Nous apportons un soutien indispensable à nos États membres en cette période d'incertitude économique, qui met à rude épreuve les plus vulnérables à travers l'Europe fragilisant la cohésion sociale".  

Finlande: Un prêt de 50 millions d'euros à la ville de Kuopio permettra de continuer à soutenir la mise en œuvre de la stratégie de la ville en co-finançant son budget d'investissement sur la période 2022-2024. Venant s’ajouter à deux prêts antérieurs, la nouvelle opération permettra à la ville de continuer à faire de l'éducation préscolaire sa priorité absolue en construisant cinq crèches et en achevant la construction d'une nouvelle école pouvant accueillir 280 élèves. La ville poursuivra également le développement d'un projet pour un nouveau quartier de Kuopio, conçu pour créer des synergies entre l'éducation, la recherche et les activités commerciales durant le temps de travail et de loisirs.  

Grèce: Un prêt de 80 millions d'euros accordé à la Grèce soutiendra le développement rural dans la vallée d'Amari, l'une des régions les plus défavorisées de Crète, en améliorant le système d'irrigation. Le projet permettra également d'améliorer la capacité de gestion de l'eau dans la plaine agricole de Messara, un atout agricole essentiel pour la Crète, mais aussi l'une des zones soumises à un stress hydrique important. Pour permettre la réalisation de ces objectifs, la construction du barrage et du réservoir de Platy, d’un pipeline de transport de l’'eau de Messara, des réseaux d'irrigation d'Amari et de stations de pompage est nécessaire. Le projet améliorera le niveau de vie des populations rurales du centre de la Crète méridionale et devrait bénéficier à quelque 26 000 petits agriculteurs. Il devrait également contribuer à contrebalancer des tendances de vieillissement et de dépeuplement dues aux conditions de vie difficiles et au manque d'opportunités d'emploi qui poussent les jeunes à émigrer vers de grands centres urbains.  

Italie: Un prêt de 50 millions d'euros à la municipalité de Gênes soutiendra ses efforts pour devenir une ville durable et résiliente, mieux préparée à faire face à des risques démographiques et climatiques croissants. Les investissements cibleront la prévention et la gestion des risques hydrogéologiques, les initiatives de revitalisation urbaine ainsi que la réaffectation de bâtiments municipaux, en particulier les écoles. Le prêt devrait couvrir jusqu'à 25 % des besoins financiers de Gênes pour la période 2023-2025 et complétera les ressources mises à disposition par la Facilité pour la reprise et la résilience de l'Union européenne. Ce nouveau prêt s'appuie sur le partenariat fructueux de la CEB avec la municipalité de Gênes dans le cadre d'une précédente opération de prêt de 50 millions d'euros.  

Lituanie: Un prêt de 35 millions d'euros à la municipalité de Vilnius permettra de continuer à soutenir la mise en œuvre du programme d'investissement de la ville. Le prêt servira à financer un certain nombre d'investissements, allant d'installations sportives et culturelles à des écoles et des infrastructures de soins de santé. Tous ces investissements visent à permettre la transformation de Vilnius en une ville innovante en renforçant ses traditions et sa culture tout en en favorisant un progrès et un développement continus. La CEB a jusqu'à présent approuvé 70 millions d'euros de prêts à la ville depuis 2017.   

République de Moldova : Un prêt de 20 millions d'euros à la République de Moldova permettra de fournir des logements décents et abordables aux populations vulnérables et disposant d’un faible revenu.  Il soutiendra les municipalités concernées sous forme de rétrocession de prêt, de rétrocession de subvention et d'assistance à la mise en œuvre pour la conversion de bâtiments existants en logements sociaux pour quelque 1 600 bénéficiaires, ainsi qu'en maisons de retraite et en résidences étudiantes pour environ 730 personnes. Les mesures d’efficacité énergétique et en matière d’énergie propre constituent une caractéristique particulière du projet. La CEB a approuvé une subvention d'un million d'euros issue du Fonds d'investissement social vert pour financer ces mesures d'efficacité énergétique.  

Pays-Bas : Un prêt de 150 millions d'euros continuera à financer partiellement le programme de prêts à visée sociale de Coöperatieve Rabobank sur la période 2023-2026. Les prêts à visée sociale ciblent les entreprises sociales opérant dans les secteurs de la santé, du médicosocial et de l'éducation - notamment, les médecins généralistes et les dentistes, les établissements de santé mentale et de traitement des dépendances, les organismes d'intégration sociale pour les personnes en situation de handicap, ainsi que les écoles élémentaires et les écoles spécialisées. Les fonds prêtés par la CEB seront utilisés pour la construction ou la reconstruction d'installations, l'achat d'équipements et les besoins en fonds de roulement. Deux prêts antérieurs de la CEB à Coöperatieve Rabobank, d'un montant total de 250 millions d'euros, ont permis d'aider environ 2,7 millions de patients/étudiants grâce à l'octroi de 175 prêts à visée sociale.  

Pologne: Un prêt-programme de 200 millions d'euros accordé à Europejski Fundusz Leasingowy (EFL), l'une des principales sociétés de crédit-bail polonaises, contribuera à créer et à préserver des emplois en cofinançant, par le biais de crédits-bails, des investissements éligibles entrepris par des TPE-PME dans tout le pays. La coopération de longue date de la CEB avec l'emprunteur a apporté une valeur ajoutée en termes d'amélioration du contenu social et de verdissement des opérations. Afin de lutter contre le changement climatique, EFL limitera le financement des véhicules à 50 % du montant total du prêt et n'utilisera pas les le fonds levés pour financer les véhicules plus anciens. EFL affectera également au moins 25 % des financements de la CEB à des MPME opérant dans des régions où le taux de chômage est supérieur à la moyenne nationale.  

Serbie : Un prêt de 200 millions d'euros à la République de Serbie pour financer le " Campus BIO4 ", une institution de pointe pour l'éducation, la science, la technologie et l'entrepreneuriat. Le prêt couvrira en partie les dépenses liées à la construction de sept bâtiments accueillant 15 instituts scientifiques différents et un espace dédié aux entreprises privées. L'objectif du projet est de fournir des installations et des équipements de premier ordre aux étudiants, aux jeunes chercheurs, aux diplômés ainsi qu'aux professionnels confirmés, afin de valoriser l'éducation et d'accroître le potentiel scientifique. Le projet devrait également améliorer les soins de santé, depuis le diagnostic précoce et la prévention jusqu'à l'amélioration des capacités de traitement et des thérapies. Ce projet s'inscrit dans le cadre du soutien apporté par la CEB aux efforts déployés par la République de Serbie pour investir dans son capital humain, la science et le développement technologique, afin d'enrayer l'émigration et la "fuite des cerveaux". Plus de 230 millions d'euros de prêts de la CEB ont déjà été approuvés pour l'amélioration de l'enseignement et la construction de logements pour les étudiants.  

Espagne : Un prêt de 100 millions d'euros à Nuevo MicroBank, la banque sociale de CaixaBank dédiée au microcrédit, vise à soutenir la création d'emplois et à renforcer la cohésion sociale en Espagne en facilitant l'accès aux ressources financières à des petites entreprises, des micro-entreprises et des particuliers qui n'ont qu'un accès limité ou inexistant au système bancaire traditionnel. L'accès au crédit est l'un des principaux obstacles à la croissance des TPE-PME espagnoles, en particulier des petites entreprises qui dépendent du financement bancaire mais qui n'ont pas accès à des garanties ou à des actifs à  mettre en gage Les institutions de microcrédit jouent donc un rôle important dans la création et l'expansion de nouvelles entreprises. S'appuyant sur une coopération fructueuse et de longue date depuis 2008, la CEB a déjà approuvé sept prêts d'un montant total de 480 millions d'euros en faveur de MicroBank.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 42 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aaa auprès de Moody's, perspective stable, AAA auprès de Standard & Poor's, perspective stable, AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective positive et AAA* auprès de Scope Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.
*non-sollicité