La banque du développement social en Europe

Actualités

La CEB approuve dix nouveaux prêts en faveur de projets sociaux

24 janvier 2020

PARIS  Lors de sa 316ème réunion ce jour, le Conseil d'administration de la Banque de Développement du Conseil de l'Europe (CEB) a bien démarré l’année 2020 en approuvant dix nouveaux projets à forte valeur sociale pour un montant cumulé de € 621 millions.

Finlande : prêt de 60 millions d'euros à la ville de Vantaa pour financer des investissements dans les infrastructures sociales, notamment des écoles et des garderies, des services sociaux, des installations sanitaires et des centres sportifs. Un large éventail de tranches d'âge devrait bénéficier de ces investissements, en particulier les personnes âgées, les jeunes et les familles avec enfants.

France : prêt de 150 millions d'euros à Nantes Métropole Mobilité. Les investissements prévus permettront d'améliorer sensiblement la qualité, l'efficacité et l'accessibilité du réseau de transport public dans l'agglomération nantaise. Les 650 000 habitants de la métropole ainsi que des usagers extérieurs au territoire bénéficieront largement de ces améliorations.

Hongrie : prêt de 50 millions d'euros à Eximbank pour soutenir les investissements éligibles entrepris par les micros, petites et moyennes entreprises (TPE-PME) dans tout le pays. Les fonds fournis par la CEB contribueront à la création de nouveaux emplois permanents et saisonniers et à la préservation de ceux existants, en renforçant la compétitivité des TPE-PME exportatrices.

Irlande : prêt de 34 millions d'euros au Conseil du comté de Cork pour financer un programme visant à promouvoir le développement régional dans le comté de Cork. Les fonds seront utilisés pour des investissements dans neuf centres villes qui jouent un rôle clé en termes d’offre d’emplois et d’accès aux services, ce qui bénéficiera aux collectivités locales et à la région dans son ensemble.

Italie : prêt de 100 millions d'euros à la Regione Lazio pour financer des investissements sociaux dans les domaines de la santé, des services sociaux, de la mobilité et de la protection de l'environnement. Les bénéficiaires finaux sont les habitants des municipalités réparties dans toute la région, y compris les plus petites d’entre elles. En outre, un prêt de 80 millions d'euros a été accordé à IREN SpA pour financer l'extension et l'amélioration des installations de canalisations, d'égouts et d'épuration des eaux dans les provinces de Gênes et de Parme. Le projet devrait avoir des retombées positives pour plus d'un million de personnes qui vivent dans ces provinces.

Kosovo : prêt de 2 millions d'euros pour soutenir les micro-entreprises par le biais du financement partiel de leurs investissements productifs au travers du microprêteur FINCA Kosovo. Ces fonds devraient bénéficier à des personnes à faible revenu, dont des entrepreneurs, des patrons de petites entreprises, d’entreprises agricoles ou encore des ménages privés.

Lituanie : prêt de 25 millions d'euros à la municipalité de Kaunas pour financer des infrastructures municipales dans le cadre du plan de développement de la ville qui court jusqu'en 2022, comprenant des investissements dans les transports, l'éducation, le logement et autres infrastructures publiques. Ces investissements permettront d'améliorer les services municipaux pour les 290 000 habitants de la ville de Kaunas et les 560 000 personnes vivant dans la région environnante. En outre, un prêt de 100 millions d'euros a été accordé au Gouvernement pour financer le programme d'investissement de l'État, qui vise à améliorer et à moderniser les infrastructures publiques grâce à la construction de nouveaux bâtiments et à la rénovation ou l'agrandissement d’installations existantes du secteur public.

Serbie : un prêt de 20 millions d'euros au Gouvernement pour financer la rénovation, la reconstruction et le développement d’institutions culturelles dans le pays. Le projet bénéficiera aux visiteurs de ces institutions et stimulera l'activité culturelle et économique, favorisant ainsi l'emploi et contribuant à développer le tourisme.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective positive, AAA auprès de Standard & Poor's, perspective stable et Aa1 auprès de Moody's, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.