La banque du développement social en Europe

Actualités

La CEB accorde € 145 millions en faveur de TPE/PME et de la protection de l’environnement au Portugal

18 juin 2018

PARIS – La Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) a approuvé deux prêts, d’un montant respectif de € 100 millions et € 45 millions, en soutien aux investissements sociaux dans les secteurs des micros, petites et moyennes entreprises (TPE/PME) et de la protection de l’environnement au Portugal. 

Le premier prêt, d’un montant de € 45 millions accordé à Empresa de Desenvolvimento e Infra-estruturas do Alqueva (EDIA), financera l’installation de 10 centrales solaires flottantes, qui alimenteront 10 stations de pompage pour les systèmes d’irrigation dans le sud-est du pays. En convertissant l’énergie solaire en énergie renouvelable, ces centrales devraient réduire considérablement les coûts énergétiques et l’empreinte carbone d’EDIA. 

Ce projet vient s’ajouter aux financements accordés par la CEB dans le cadre du Programme national d’irrigation du Portugal (NIP). Il permettra de diversifier davantage la production agricole, de la rendre plus compétitive, d’étendre durablement les surfaces irriguées, et de créer des postes dans des régions où les offres d’emploi sont limitées, voire inexistantes. 

Le second prêt, d’un montant de € 100 millions, permettra à Instituição Financeira de Desenvolvimento (IFD) d’offrir une source de financement à des TPE/PME portugaises cherchant à réaliser des investissements productifs ou à obtenir des fonds de roulement. 

Bien qu’elles soient considérées comme le pilier de l’économie portugaise, les TPE/PME rencontrent souvent des difficultés pour accéder au financement, ou doivent faire face à des coûts de financement trop élevés qui les freinent dans leur développement et leur croissance. 

La mission principale d’IFD est de mobiliser des fonds pour combler les besoins de financement des TPE/PME au Portugal. Elle s’attache particulièrement aux difficultés liées à des contraintes de financement. Le prêt de la CEB permettra aux TPE/PME de renforcer leur durabilité, leur efficacité énergétique et leur croissance. Les fonds seront notamment destinés à des entreprises viables ayant fait l’objet d’une restructuration réussie. Ils stimuleront la création d’emplois, contribueront à la cohésion sociale à travers le pays, et aideront à réduire les inégalités de revenu entre les zones urbaines et rurales.  

Depuis l’adhésion du Portugal à la CEB en 1976, la Banque a contribué à la mise en œuvre de ses politiques sociales en finançant des investissements dans les secteurs du logement social, du développement urbain, de la protection de l’environnement, des infrastructures de santé et d’éducation, de l’aide aux petites et moyennes entreprises et de l’assistance aux victimes de catastrophes naturelles. La CEB soutient également l’intégration sociale des migrants et des réfugiés dans le pays.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective positive et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.

Secteurs associés
Pays concerné