La banque du développement social en Europe

Actualités

La CEB alloue € 1,15 million en faveur de services de santé pour les réfugiés à Ceuta et Melilla

3 décembre 2018

MELILLA - La Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) va fournir une aide financière de 1,15 million d'euros à l’Instituto Nacional de Gestión Sanitaria(INGESA) afin de soutenir les services sanitaires destinés aux migrants et aux réfugiés transitant par les villes autonomes espagnoles de Ceuta et Melilla.

Mme Rosa María Sánchez-Yebra Alonso, Vice-Gouverneur “Stratégie de Développement Social” de la CEB et le Directeur général de l’INGESA, M. Alfonso Jiménez Palacios ont signé conjointement l’accord de don. Les fonds proviennent du Fonds pour les migrants et les réfugiés (MRF), un dispositif de dons mis en place par la CEB en 2015 pour aider les États membres à faire face à l’afflux de migrants et de réfugiés.

Rosa María Sánchez-Yebra Alonso and Alfonso Jiménez Palacios

Ceuta et Melilla, les deux enclaves espagnoles situées sur la côte africaine, comptent chacune une population de près de 85 000 habitants à quoi s’ajoutent 30 000 travailleurs frontaliers et visiteurs qui traversent chaque jour la frontière depuis le Maroc voisin ou l’Espagne continentale. Ces dernières années, Ceuta et Melilla font face à une pression migratoire élevée. En juillet 2018, le nombre de nouveaux arrivants en Espagne avait augmenté de plus de 130% par rapport aux années précédentes, 14% de ces flux, soit 4 000 migrants et réfugiés, étant arrivés par voie terrestre à Ceuta et Melilla. Cette situation a exercé une pression supplémentaire sur les services de santé locaux qui s’efforcent d’offrir les mêmes soins à tous les patients, qu’ils soient résidents permanents ou non, sans discrimination fondée sur l’âge, le sexe, l’origine ethnique ou le statut social, conformément à la législation espagnole. 

Map of Spain

Le don du MRF contribuera à l’amélioration des prestations de soins, ainsi qu’à l’identification plus rapide et à l’enregistrement correct des migrants et des réfugiés, grâce à l’acquisition d’équipements essentiels, à l’utilisation de nouveaux processus biométriques et à la formation appropriée du personnel. Les fonds permettront également de s’assurer que les migrants infectés par le VIH, l’hépatite C ou la tuberculose, ainsi que les femmes enceintes, bénéficient d’une assistance médicale et d’un suivi appropriés. 

La Vice-Gouverneur, Mme Sánchez-Yebra, a déclaré : “L’afflux migratoire en Europe est loin d’être terminé ; la CEB continue d’aider ses pays membres à gérer la situation des migrants et des réfugiés qui arrivent ou qui sont en transit, mais également à assurer leur intégration sans heurts dans la société. La santé est une priorité. Le don du MRF permettra de s'assurer que le système de santé de Ceuta et Melilla offre une assistance médicale de qualité aux migrants et réfugiés vulnérables.” 

Depuis sa création en 2015, le MRF a alloué plus de 26 millions d'euros à des projets en faveur de migrants et de réfugiés dans les pays membres de la CEB.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective positive et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.

Secteur associé
Pays concerné