La banque du développement social en Europe

Actualités

La CEB signe un accord de prêt de 100 millions d’euros avec Investitionsbank Berlin pour financer le logement social

26 septembre 2017

Rolf Wenzel et Jürgen Allerkamp
Rolf Wenzel et Jürgen Allerkamp
BERLIN – Le Gouverneur de la Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB), M. Rolf Wenzel, a signé le 25 septembre un accord de prêt de 100 millions d’euros avec Investitionsbank Berlin (IBB) afin de financer un programme de logement social pour les populations vulnérables.

L’accord a été signé au siège de l’IBB à Berlin, représentée par M. Jürgen Allerkamp, Président du Conseil de Directoire.

Le prêt, qui a été approuvé par le Conseil d’administration de la CEB en mars 2017, servira à fournir des logements pour des réfugiés et des personnes à faible revenu, y compris des étudiants. Il financera la construction de nouveaux bâtiments, la rénovation et modernisation de logements existants et l’amélioration de l’efficacité énergétique. Les logements provisoires destinés aux réfugiés seront conçus de façon à pouvoir être convertis plus tard en logements à long terme.

La ville-État de Berlin, qui a accueilli un grand nombre de réfugiés depuis 2014, a vu sa population augmenter de 200 000 personnes ces dernières années. Avec un taux de chômage de 10%, beaucoup plus élevé que celui de la moyenne nationale, Berlin éprouve des difficultés à satisfaire la demande de logements abordables. Le développement du logement social est l’une des priorités de l’IBB, banque de développement de Berlin appartenant à l’État.

S’exprimant sur la signature, le Gouverneur Wenzel a déclaré : “Je suis heureux que le prêt accordé par la CEB contribue à améliorer les infrastructures publiques de Berlin tout en augmentant l’offre de logements abordables pour ceux qui en ont le plus besoin, comme les réfugiés et les personnes déplacées, les familles à faible revenu et les étudiants. Je me réjouis tout particulièrement que les fonds de la CEB servent à renforcer l’intégration des réfugiés, l’un des domaines prioritaires d’opération de la Banque qui est à la base de son mandat social.”

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective positive et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.