La banque du développement social en Europe

Actualités

La CEB apporte son soutien aux microentreprises aux Pays-Bas

19 juin 2017

PARIS - La Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) a approuvé un prêt de 16,6 millions d’euros en faveur de l’entité Qredits, avec pour objectifs de faciliter l’accès au financement des microentreprises et de soutenir l’inclusion financière ainsi que la création d’emplois. 

L’entrepreneuriat est un important moteur de croissance économique et de création d’emplois aux Pays-Bas. Si la microfinance s’y est considérablement développée depuis 2009, l’offre de micro-prêts aux entrepreneurs est loin de répondre à la demande, qui est par ailleurs en constante progression. 

Le prêt concédé par la CEB à Qredits doit renforcer l’inclusion financière aux Pays-Bas en débloquant l’accès au financement pour des milliers d’entrepreneurs. Bénéficiant du soutien du gouvernement néerlandais, l’établissement est le seul fournisseur de microcrédits sur la scène nationale. 

Le programme financé par la CEB, conforme à l’objectif d’intégration sociale et d’inclusion financière du gouvernement néerlandais, ciblera en priorité les autoentrepreneurs qui bénéficient de prestations sociales et souhaitent créer leur propre entreprise et la développer. Outre le volet financement, il est prévu de proposer des formations et des conseils techniques. 

Le programme devrait largement contribuer à l’insertion ou à la réinsertion sur le marché du travail de personnes au chômage ou sans activité. Il aura également un impact positif sur la création et le maintien d'emplois aux Pays-Bas.  

Le Gouverneur de la CEB Rolf Wenzel a fait part de sa satisfaction lors de l’approbation du projet et déclaré : “Faciliter l’accès au financement des micros, petites et moyennes entreprises est l’une des principales lignes d’action de la CEB. Je me réjouis à l’idée que les entrepreneurs souhaitant créer une microentreprise puissent bénéficier de ce prêt de la CEB, et ce d’autant plus que des personnes vulnérables comme les migrants et les chômeurs comptent parmi les bénéficiaires.” 

L’intervention de la CEB aux Pays-Bas n’est pas la première de ce type. En mars 2016, la CEB a approuvé un prêt de 100 millions d’euros en faveur de Rabobank. Par le biais d’un instrument intitulé “Prêt à impact social”, Rabobank devait, dans ce cadre, servir de relais financier pour les micros, petites et moyennes entreprises néerlandaises qui génèrent une valeur ajoutée sociale et environnementale.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective stable et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.