La banque du développement social en Europe

Actualités

La CEB apporte son soutien aux microentreprises en Géorgie

16 novembre 2018

PARIS - La Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) a approuvé aujourd'hui un prêt de € 5 millions à l’institution de microfinance JSC Credo Bank (Credo) visant à fournir des fonds aux microentreprises en vue du financement partiel de leurs investissements productifs. 

Le secteur des micros, petites et moyennes entreprises (TPE-PME) est essentiel pour l’économie géorgienne et  constitue une importante source d’emploi, alors que le taux de chômage national avoisine les 14%, nettement au-dessus du taux moyen de l’Union européenne qui est de 8%. Etant donné que le segment du microfinancement ne représente que 5% des actifs totaux du secteur financier géorgien, les difficultés sont nombreuses lorsqu'il s'agit d’avoir accès à un financement, notamment en zones rurales. 

La CEB entend dynamiser le développement des microentreprises et pour ce faire soutient le travail indépendant, l’entrepreneuriat et les activités lucratives. Grâce au vaste réseau de succursales que compte Credo dans toute la Géorgie, la CEB permettra à des agriculteurs à la tête de petites exploitations comme l’élevage de bétail et l’apiculture, ainsi qu’à des chefs de petites entreprises en zones rurales de bénéficier de financements. Quelque 3 000 microentreprises devraient être concernées, notamment des entrepreneurs indépendants à bas revenus qui ne sont souvent pas en mesure de satisfaire aux exigences du secteur bancaire traditionnel pour se voir accorder un financement. 

Il s’agit du deuxième prêt que la CEB accorde à Credo en vue du financement de petites entreprises en Géorgie. En 2016, un projet analogue avait été approuvé et mené avec succès. Reconnaissant l’importance de la microfinance pour la création et le maintien d’emplois, la CEB œuvre activement dans ce secteur dans plusieurs de ses pays membres, dont la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, l’Espagne, l’Italie et “l’ex-République yougoslave de Macédoine”. 

Le Gouverneur de la CEB Rolf Wenzel a déclaré : “Il est crucial de donner accès au financement aux petites entreprises pour promouvoir l’inclusion financière et accroître la cohésion sociale. Ces dernières années, la CEB a redoublé d’efforts pour soutenir la création d’emplois dans ses pays membres. Dans le cadre de notre partenariat en cours avec Credo en Géorgie, nous souhaitons déverrouiller l’accès au financement pour un grand nombre d’entrepreneurs et de patrons de microentreprises afin de soutenir l’emploi et relancer l’économie.” 

Membre de la CEB depuis 2007, la Géorgie a bénéficié de financements de la Banque dans les domaines de la création et du maintien d’emplois par le biais d’un appui aux TPE-PME, ainsi que des infrastructures publiques et de la protection de l’environnement. À titre d'exemple, une vingtaine d’écoles publiques ont été remises en état à Tbilissi et des mesures ont été déployées pour accroître leur efficacité énergétique.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective positive et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.

Secteur associé
Pays concerné