Actualités

L’action de la CEB en faveur des écoles et des infrastructures pour réfugiés à Paris

18 mars 2016

PARIS - La Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) a approuvé ce jour un prêt de 200 millions d’euros à la Ville de Paris pour le financement partiel d’investissements dans des infrastructures éducatives et des structures d’accueil pour réfugiés.

Les évolutions démographiques à Paris au cours des dix dernières années rendent nécessaire la modernisation des infrastructures scolaires et conduisent à favoriser l’inclusion des personnes handicapées par une meilleure accessibilité des bâtiments. En outre, comme la Ville de Paris est confrontée à une situation migratoire sans précédent, il est important de soutenir l’intégration sociale des enfants migrants et réfugiés.  

Les fonds de la CEB contribueront à améliorer les normes éducatives, notamment dans les zones touchées par les plus grandes difficultés sociales.  

Plus précisément, le prêt financera la construction de nouveaux bâtiments scolaires et la rénovation d’installations existantes, avec un accent mis sur le renforcement de l’efficacité énergétique.   

Les fonds de la CEB financeront également des structures d’accueil d’urgence ainsi que des centres sociaux pour l’accompagnement des personnes et l’apprentissage du français, dans le but de faciliter l’intégration des migrants et des réfugiés.      

Le prêt contribuera à réduire les disparités sociales et à lutter contre l’exclusion, tout en renforçant la qualité des services éducatifs de la capitale française.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective stable et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.