La banque de développement social pour l’Europe

Actualités

€ 350 millions de prêts destinés aux petites entreprises en Pologne, République slovaque et Turquie

4 octobre 2017

PARIS – La Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) continue de soutenir la création d’emplois par ses financements destinés aux micros, petites et moyennes entreprises (TPE/PME) dans les pays membres de la Banque. La CEB vient ainsi d’approuver un montant total de € 350 millions de prêts dans ce secteur en faveur de la Pologne, de la République slovaque et de la Turquie.

Reconnaissant l’importance des TPE/PME pour le développement social et la croissance économique, la CEB a fait du financement des petites entreprises l’une de ses priorités. Les difficultés d’accès aux fonds nécessaires à leurs investissements productifs sont un obstacle majeur à l’essor des TPE/PME. Alors que les taux de chômage restent obstinément élevés dans de nombreux pays d’Europe, l’aide apportée aux petites entreprises et aux entrepreneurs contribue à créer des emplois, à stimuler la croissance économique et à renforcer la cohésion sociale.

La CEB prévoit de débloquer des financements en faveur de TPE/PME polonaises, slovaques et turques grâce à trois contrats de prêt distincts.

En Pologne, la Banque prêtera € 100 millions à la société de crédit-bail Europejski Fundusz Leasingowy (EFL) afin de répondre aux besoins de petites entreprises disposant d’une capacité d’emprunt limitée. Environ 1 200 TPE/PME bénéficieront de ce prêt via des crédits-bails pour l’achat de véhicules, de machines, d’équipements et d’installations. Cette opération devrait permettre la création de 1 600 emplois. La Banque a établi de longue date une collaboration fructueuse avec EFL, à qui elle a consenti cinq prêts depuis 2004, pour un montant total de € 500 millions.

En République slovaque, la CEB accorde un prêt de € 100 millions à UniCredit Leasing Slovakia pour financer les investissements productifs de TPE/PME dans tout le pays. Le prêt bénéficiera également à des projets sociaux visant à redynamiser et à moderniser les infrastructures publiques, notamment dans le domaine des transports en commun, ce qui permettra ainsi d’améliorer les conditions de vie de la population. Depuis 2012, la CEB a approuvé 19 projets similaires en République slovaque, en République tchèque et dans d’autres pays, pour un montant de € 1,2 milliard.

Bien que les TPE/PME turques jouent un rôle majeur dans l’économie nationale, elles disposent de capitaux limités et ne reçoivent qu’une faible part des financements accordés par le secteur bancaire. Pour les soutenir, notamment celles ouvertes vers l’extérieur, et pour doper leur productivité, leur compétitivité et la croissance de leurs exportations, la CEB a accordé un prêt de € 150 millions à Türk Eximbank. Les fonds serviront à financer l’achat d’actifs immobilisés, tels que des machines et des équipements, et à répondre aux besoins en fonds de roulement des entreprises.

À propos de l’attribution de ces prêts, le Gouverneur Wenzel déclare : “La CEB est consciente du rôle crucial que jouent les TPE/PME non seulement au sein de l’économie, mais également dans le renforcement de la cohésion sociale. En donnant aux petites entreprises la possibilité de se développer et de prospérer et en encourageant l’entrepreneuriat, nous avons la certitude de pouvoir créer des emplois et de stimuler la croissance économique. C’est pourquoi la CEB est particulièrement active dans le secteur du financement des TPE/PME. Je me réjouis de ces trois nouveaux prêts, qui contribueront un peu plus à favoriser la création et le maintien d’emplois dans nos pays membres.”

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective positive et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.

Secteur associé