Actualités

Les organes de gouvernance de la Banque de Développement du Conseil de l’Europe discutent des conditions d’adhésion de l’Ukraine

8 juillet 2022

Dublin – La 55ème Réunion Commune de la Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) s’est tenue aujourd’hui, à Dublin, accueillie pour la première fois par les autorités irlandaises. Réunissant les membres du Conseil de direction, du Conseil d’administration et du haut management de la Banque, la Réunion Commune a été l’occasion de discuter des priorités stratégiques et politiques de la CEB, en mettant l’accent sur les étapes nécessaires à l’achèvement du processus engagé pour l’adhésion de l’Ukraine.

Paschal Donohoe, Ministre des Finances d’Irlande et Président de l’Eurogroupe, a prononcé le discours d’ouverture. Soulignant toute l’importance d’accueillir la Réunion Commune de la CEB à Dublin, il a rappelé qu’il s’agit du premier d’une série d’événements de haut niveau accueillis par l’Irlande dans le cadre de sa présidence tournante du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe. L’intervention de M. Donohoe a été suivie par celles de plusieurs intervenants de haut niveau, dont la Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe, Marija Pejčinović Burić ; le Gouverneur de la CEB, Carlo Monticelli, et le Ministre ukrainien du Développement des communautés et des territoires, Oleksiy Chernyshov, qui a pris la parole via une connexion vidéo.

Les intervenants de haut niveau ont unanimement salué l’intention de l’Ukraine de rejoindre la CEB et noté que le processus est bien avancé. Déjà membre du Conseil de l’Europe, l’Ukraine a officiellement demandé à devenir membre de la CEB au début du mois de juin. La Banque a été parmi les premières institutions financières internationales à répondre à la guerre en Ukraine et à apporter son soutien aux personnes fuyant l’Ukraine et cherchant refuge dans les pays voisins.

Dans son discours d’ouverture, le Ministre Donohoe a salué le soutien continu de la CEB à l’Irlande dans plusieurs domaines importants, plus récemment dans le domaine du logement, par le biais de l’Agence de financement du logement (HFA) et de l’aide apportée au secteur associatif par le biais de Social Finance Foundation. Il a salué la réponse immédiate de la Banque à la guerre en Ukraine et le soutien qu’elle a apporté aux pays touchés qui accueillent un grand nombre de réfugiés. Le Ministre Donohoe s’est engagé à verser 1 million d’euros, au nom du Gouvernement irlandais, sur un “Fonds des donateurs pour l’Ukraine” au sein de la CEB.

Pour devenir membre à part entière de la Banque, l’Ukraine devra remplir des formalités et des obligations financières, puis déposer l’instrument d’adhésion auprès de la Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe. Compte tenu des circonstances exceptionnelles auxquelles l’Ukraine est confrontée, les États membres de la CEB ont exprimé leur intention de lui apporter une marque tangible de soutien en la dispensant de toute condition de paiement pour son adhésion. [1]

La Secrétaire Générale Pejčinović Burić a déclaré : “Je me réjouis de la décision prise aujourd’hui sur les conditions d’adhésion de l’Ukraine à la CEB. La CEB, et le Conseil de l’Europe dans son ensemble, sont prêts, capables et désireux de contribuer au redressement de l’Ukraine.”

Le Gouverneur Monticelli a souligné : “Je suis ravi de voir que le geste de solidarité de nos États membres envers l’Ukraine permettra une adhésion rapide du pays à la CEB. Nous, à la CEB, sommes très fiers que l’adhésion de l’Ukraine permette à la Banque de répondre aux besoins du pays en matière de développement social et de reconstruction.”

Dans son discours, le Ministre ukrainien du Développement des communautés et des territoires, Oleksiy Chernyshov, a souligné que “l’adhésion de l’Ukraine à la CEB est importante pour les Ukrainiens afin de promouvoir la modernisation de la politique de logement de l’État dans notre pays, de développer de nouveaux programmes d’infrastructures résidentielles et sociales, de participer à des projets d’investissement internationaux et d’attirer des investissements étrangers pour garantir un logement adéquat aux Ukrainiens qui souffrent de la guerre.”


[1] Conformément aux Statuts de la CEB et aux résolutions antérieures du Conseil de direction, l’Ukraine détiendra une part de 1,86% du capital de la Banque, ce qui nécessitera une contribution financière totale de près de 60 millions d’euros.

Liens associés :

La CEB et les réfugiés ukrainiens
55ème Réunion Commune

Contacts presse :

Silvia Zucchini
Chef de la Division Communication
Banque de Développement du Conseil de l’Europe
Portable : +33 7 87 70 21 93
Email : Silvia.ZUCCHINI@coebank.org

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 42 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AAA auprès de Standard & Poor's, perspective stable, AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective positive et AAA* auprès de Scope Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.
*non-sollicité

Contact