La banque de développement social pour l’Europe

Actualités

La République tchèque contribue à hauteur de CZK 1 200 000 au Programme régional de logement

17 décembre 2020

STRASBOURG - La Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) a signé un accord de don supplémentaire avec la République tchèque pour une contribution au Programme régional de logement (RHP) d’un montant de 1 200 000 Couronnes tchèques [1].

Rolf Wenzel et Emil Ruffer
Rolf Wenzel et Emil Ruffer
Il s’agit de la deuxième contribution de la République tchèque au RHP, qui fait suite à un don de 1 000 000 CZK alloué en juin 2013. La première contribution a été intégralement décaissée avec succès. Le deuxième don pourra servir à des mesures liées au développement durable, afin de compléter des investissements en infrastructures réalisés dans le cadre du PHR, et pour des activités de communication ciblées.

Czech Republic contributes CZK 1 200 000 to the Regional Housing Programme-2Emil Ruffer, Ambassadeur de la République tchèque auprès du Conseil de l’Europe, a affirmé : “La République tchèque se réjouit grandement du succès du Programme régional de logement qui a permis de garantir un logement à des personnes déplacées vulnérables et de contribuer ainsi à la construction de communautés durables dans les pays participants. La coopération avec la région des Balkans occidentaux et le soutien à celle-ci constituent une priorité de longue date de la politique étrangère tchèque et le RHP joue un rôle important dans le contexte plus large de la réconciliation entre les États et de la coexistence pacifique des différentes communautés”.

Rolf Wenzel, Gouverneur de la CEB, a déclaré : “Les donateurs sont des partenaires clés pour la CEB. Les dons qu’ils confient à la Banque, peu importe leur montant, permettent la mise en œuvre de projets hautement sociaux. Dans ce contexte, nous nous félicitons vivement de cette contribution supplémentaire au RHP car elle confirme l’engagement indéfectible de la République tchèque envers le programme et, d’une manière générale, envers le mandat social de la CEB”.

***

République tchèque
La République tchèque a rejoint la CEB en février 1999. La Banque finance un large éventail d’investissements sociaux pour l’amélioration d’infrastructures municipales et en faveur de micros, petites et moyennes entreprises (TPE-PME), essentiellement par l’intermédiaire d’intermédiaires financiers en ce qui concerne ces dernières. La République tchèque a versé des dons aux fonds fiduciaires de la Banque, tels que le Programme régional de logement et le Fonds pour les migrants et les réfugiés. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Le Programme régional de logement
Le Programme régional de logement fournit des logements aux personnes vulnérables qui ont été déplacées durant la guerre en ex-Yougoslavie et vivent depuis dans des conditions précaires. Le programme concerne 11 800 familles les plus vulnérables en Bosnie-Herzégovine, en Croatie, au Monténégro et en Serbie. Il est financé, pour l’essentiel, par la communauté internationale, l’Union européenne, représentée par la Commission européenne, étant le principal donateur.

La CEB aide les pays partenaires à mettre en œuvre ce Programme, gère les contributions des donateurs et coordonne toutes les parties prenantes. Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) sont chargés de contrôler les aspects relatifs à la sélection des bénéficiaires et à la durabilité du RHP.


[1] Environ 45 000 euros. 

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 42 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AAA auprès de Standard & Poor's, perspective stable, AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable et AAA* auprès de Scope Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.
*non-sollicité