Actualités

Le Gouverneur Wenzel propose la création d'un nouveau “Fonds pour les migrants et les réfugiés”

14 septembre 2015

PARIS - Face à l'afflux sans précédent de réfugiés en Europe, la Banque de Développement du Conseil de l'Europe (CEB) lance un nouveau mécanisme d’octroi de dons, dénommé "Fonds pour les migrants et les réfugiés" (MRF), destiné à financer la création de centres d’accueil et de transit dans les pays concernés.

Sous réserve d’approbation par ses organes de gouvernance, la CEB dotera ce Fonds d'un capital de départ de 5 millions d’euros. Le Gouverneur Rolf Wenzel, tenant compte du besoin de financements supplémentaires, a invité les États membres de la Banque, ainsi que d'autres donateurs potentiels, à exprimer leur soutien à cette initiative par le versement de contributions. La Banque espère ainsi lever 20 millions d'euros supplémentaires, ce qui permettrait au Fonds d'apporter une aide d'urgence.

Les ressources du MRF serviront à assister les pays membres de la CEB dans la mise en place et le fonctionnement de centres d’accueil et de transit.

La CEB a commencé à se rapprocher de ses États membres afin d'identifier des projets et de lever des fonds supplémentaires pour le MRF. Par ailleurs, elle coopérera avec les organisations à pied d'œuvre dans le traitement de cette crise, en particulier le Conseil de l'Europe, l'Union européenne et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR).

La Banque est également en contact avec d'autres institutions financières, dont la Banque européenne d'investissement (BEI) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), ainsi que les organisations non gouvernementales concernées.

La CEB est particulièrement bien placée pour assister ses pays membres dans les réponses à apporter à la crise actuelle. Créée en 1956 afin d'aider l'Europe à faire face aux millions de personnes déplacées durant la Seconde Guerre mondiale, la Banque a acquis une grande expérience dans le financement et la mise en œuvre de projets en faveur des migrants et des réfugiés.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement de Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective stable et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.

Secteur associé