Actualités

Allocution du Gouverneur Wenzel lors d’une conférence internationale sur l'environnement et les droits de l'homme

28 février 2020

Strasbourg – Le Gouverneur de la Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB), Rolf Wenzel,  est intervenu hier lors de la conférence de haut niveau sur “La protection de l'environnement et les droits de l'homme” organisée au Conseil de l'Europe sous l'égide de la présidence géorgienne du Comité des ministres du Conseil de l'Europe.

Governor Wenzel addresses international conference on environment and human rightsLa conférence, à laquelle ont participé des ministres, des experts universitaires, des ambassadeurs et d'autres représentants des pays membres du Conseil de l'Europe, s'est penchée sur les interactions entre la protection de l'environnement et la promotion et la protection des droits de l'homme. Dans un contexte où de graves problèmes environnementaux et des menaces sérieuses pèsent sur la biodiversité, la conférence avait pour objectif d'examiner les moyens de faire face à la crise climatique.

Dans la déclaration faite au terme de la conférence, la présidence du Comité des Ministres, exprimant le large consensus atteint au cours de la conférence, a souligné que la responsabilité première de la protection de l'environnement et des droits de l'homme incombe aux États membres. En développant leurs législations, politiques, stratégies et actions, les États membres pourraient s'appuyer sur les instruments juridiques et les activités du Conseil de l'Europe et les mettre en œuvre.

Dans son discours, le Gouverneur Wenzel a souligné le fait que protéger l'environnement et les personnes les plus vulnérables au changement climatique était "protéger le plus fondamental des droits de l'homme : le droit à la vie lui-même", et a rappelé que les institutions financières internationales ont également un rôle important à jouer dans ce domaine.

Le Gouverneur de la CEB a précisé que le Plan de développement de la Banque pour la période 2020-2022 accorde une importance particulière à l'examen des aspects environnementaux des projets, et a donné un aperçu des moyens par lesquels la CEB contribue activement à l'action en faveur du climat en finançant des projets qui contribuent directement et indirectement à la protection de l'environnement.

Concernant les objectifs de développement durable (ODD), M. Wenzel a indiqué que la CEB avait intensifié ses efforts pour soutenir les cadres politiques nationaux en matière d'ODD de ses pays membres et faisait tout son possible pour les aider à mobiliser les fonds nécessaires afin d'atteindre leurs objectifs.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective positive, AAA auprès de Standard & Poor's, perspective stable et Aa1 auprès de Moody's, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.