Actualités

Le Gouverneur Wenzel s’entretient avec le Représentant spécial du Conseil de l'Europe sur les migrations et les réfugiés

24 janvier 2018

Rolf Wenzel et Tomáš Boček
Rolf Wenzel et Tomáš Boček
PARIS – Le Gouverneur de la Banque de Développement du Conseil de l'Europe (CEB), Rolf Wenzel, a reçu le Représentant spécial du Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, Tomáš Boček, au siège de la CEB. 

Les entretiens ont porté sur les questions liées aux migrants et aux réfugiés et sur la coopération en cours entre la CEB et le Conseil de l'Europe à cet égard. 

Le Gouverneur Wenzel a informé le Représentant spécial des dernières mesures prises par la CEB concernant les migrants et les réfugiés et souligné les efforts déployés par la Banque pour aider les pays membres à bien aborder la question de l'intégration des migrants. 

En octobre 2015, la CEB a créé un fonds fiduciaire dédié, le Fonds pour les migrants et les réfugiés (MRF), afin d'aider ses États membres à faire face aux flux de migrants et de réfugiés. À ce jour, le Fonds a reçu plus de 25 millions d'euros de contributions de la part de 23 donateurs et approuvé 22 millions d'euros de dons  au titre de 18 projets en faveur des migrants et des réfugiés. Les projets approuvés récemment donnent la priorité aux plus vulnérables parmi les migrants et les réfugiés, tels que les enfants non accompagnés, les victimes de violences sexuelles et sexistes et les parents célibataires avec des enfants mineurs.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective positive et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.