Actualités

Le Gouverneur Wenzel se rend à New York pour une réunion de haut niveau aux Nations Unies consacrée aux réfugiés et aux migrants

20 septembre 2016

UN headquarters in New YorkPARIS – Le Gouverneur de la Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB), M. Rolf Wenzel, a assisté à la réunion de haut niveau accueillie par l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, consacrée aux déplacements massifs des réfugiés et des migrants.  

Le Gouverneur Wenzel a été invité à une table ronde sur le sujet "Pacte mondial pour le partage des responsabilités de la gestion des réfugiés ; respect du droit international." S’exprimant sur l’issue de la réunion, il a salué l’adoption de la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants par l’Assemblée générale des Nations Unies et a déclaré : "La communauté internationale a franchi une étape décisive vers la prise de mesures concrètes et coordonnées pour protéger les droits des migrants et des réfugiés conformément au droit international."     

"La CEB applaudit l’adoption du Cadre d’action global pour les réfugiés (Annexe I à la Déclaration), que développera le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés en coopération avec des organisations internationales et d’autres partenaires," a ajouté le Gouverneur Wenzel. "La CEB, une banque de développement à vocation sociale, a été créée il y a 60 ans afin d’apporter des solutions aux problèmes des réfugiés et des personnes déplacées en Europe. Nous sommes donc pleinement engagés et prêts à contribuer à la mise-en-œuvre du Cadre d’action global pour les réfugiés, fondé sur les principes de la coopération internationale et le partage des responsabilités."   

Le Gouverneur a rappelé que la CEB a mis en place en octobre 2015 le Fonds pour les migrants et les réfugiés (MRF) afin d’aider ses États membres à faire face à l’afflux de migrants et de réfugiés. La Banque a approuvé jusqu'à présent plus de 18 millions d’euros de dons en faveur de 15 projets, principalement dans les Balkans.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective stable et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.

Secteur associé