Actualités

Partenariat groupe SNI, Adoma, CEB : Visite du premier chantier de réhabilitation financé par la Banque de Développement du Conseil de l'Europe

21 mars 2016

Governor at Adoma launchCe lundi 21 mars, le Gouverneur de la Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB), Rolf Wenzel, s'est rendu à Hoenheim (67) pour visiter, en compagnie du Président du directoire du groupe SNI, André Yché, et du Directeur général d'Adoma, Jean-Paul Clément, la résidence Adoma "Le Ried" à l'occasion du démarrage des travaux de rénovation énergétique. La visite s'est déroulée en présence du député André Schneider, de Mme l'ambassadeur Jocelyne Caballero, représentante permanente de la France auprès du Conseil de l'Europe, du Vice-Président de l’Eurométropole de Strasbourg, Syamak Agha Babaei, des maires de Hoenheim et de Bischheim, ainsi que d'autres personnalités.

Les travaux concernés revêtent une importance particulière pour ce bâtiment de 235 chambres réparties en 15 unités de vie, qui ne bénéficie aujourd'hui d'aucune isolation. Ils permettront une amélioration très substantielle de ses performances énergétiques à travers le passage attendu de la classe énergétique E actuelle à la classe C (sur une échelle de G à A). Les travaux porteront à la fois sur le bâti, l'enveloppe du bâtiment et les équipements techniques, à hauteur d'un coût global de 1,8 million d'euros. Au final, ils amélioreront la qualité de vie des résidents de ce Foyer de travailleurs migrants (FTM), qui abrite également un Centre de demandeurs d'asile (CADA).

Il s'agit de la première opération issue de l'accord de coopération validé en septembre 2015 et signé en novembre dernier entre la CEB et Adoma, filiale du groupe SNI et premier bailleur du logement accompagné en France. Aux termes de cet accord entre deux institutions qui partagent une même vocation sociale, la CEB a accordé une ligne de crédit de 100 millions d'euros à Adoma pour des investissements visant à offrir de nouvelles capacités ainsi que de meilleures conditions de logement, d'accueil et d'hébergement d'urgence en faveur des réfugiés et des demandeurs d'asile. Dans ce cadre, les fonds de la CEB serviront notamment à financer des mesures de rénovation, en particulier énergétique, et des opérations d'acquisition/réhabilitation destinées à créer de nouveaux hébergements pour les demandeurs d'asile, tout en améliorant ceux existants.

Le Gouverneur de la CEB, Rolf Wenzel, a déclaré : "Aujourd’hui nous passons de la parole aux actes. Notre visite est le reflet de notre détermination de faire avancer cet important projet social. Je suis heureux de cette collaboration entre la CEB et le groupe SNI / Adoma qui permettra d’aider des populations vulnérables en France, telles que les travailleurs migrants, les demandeurs d’asile et les réfugiés, conformément au mandat social de la CEB."

Pour le Président du directoire du groupe SNI, André Yché, "rien n’est plus symbolique que de lancer ce partenariat entre cette grande institution qu’est la Banque du Conseil de l'Europe et Adoma, qui a vocation à accueillir les personnes en grandes difficultés sociales, ici à Strasbourg, où siège le Conseil de l'Europe. Cela démontre l'enjeu que représentent, à l'échelle européenne, l'accueil des réfugiés ainsi que l'hébergement d'urgence dans des conditions décentes et optimales."

Cette journée riche d’échanges entre les représentants de la CEB et les dirigeants du groupe SNI a également permis de dresser la liste des prochains chantiers engagés par Adoma avec le financement de la CEB :

- la résidence sociale d’Avignon Tintoret,
- la résidence sociale de Berre l’Etang Salins,
- le Foyer et Centre d’accueil de demandeurs d’asile de Dijon les Verriers,
- le Centre d’accueil de demandeurs d’asile de Fontaine Saint-Martin,
- le Centre d’accueil de demandeurs d’asile de Gaillon,
- le Foyer et Centre d’accueil de demandeurs d’asile de Givors,
- le Centre d’accueil de demandeurs d’asile d’Oullins,
- le Foyer et Centre d’accueil de demandeurs d’asile du Péage Roussillon,
- la résidence sociale de Paris Annam,
- la résidence sociale de Paris Matisse,
- la résidence sociale et le Centre d’accueil de demandeurs d’asile de Seyssinet.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement de Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective stable et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.