La banque de développement social pour l’Europe

Actualités

Nouveau prêt de la CEB à la République tchèque en vue d'améliorer les services publics et de protéger l'environnement

24 septembre 2021

PARIS - La Banque de Développement du Conseil de l'Europe (CEB) a approuvé un prêt de 50 millions d'euros à la Národní rozvojová banka (NRB) afin de soutenir le financement du secteur et des services publics conformément au mandat renforcé confié à la NRB par le Gouvernement tchèque, et de financer l’augmentation attendue de la demande de projets d'infrastructures municipales due à la pandémie de COVID-19.

Le prêt de la CEB devrait financer plus de 100 sous-projets municipaux ou de services publics, principalement dans les transports publics, la reconstruction de bâtiments et de routes, l'approvisionnement en eau et la gestion des déchets. Ces projets s'inscriront pleinement dans l'objectif du Gouvernement tchèque de soutenir le développement régional.

Ce prêt peut, en parallèle, fournir des fonds à long terme et des crédits-relais afin de couvrir les besoins de financement de sous-projets cofinancés par les Fonds européens structurels et d'investissement (FESI) ou par la Facilité pour la relance et la résilience (FRR) de l'Union européenne.

“La pandémie a généré des pressions nouvelles et considérables sur les infrastructures et les systèmes sociaux européens, qui viennent s’ajouter aux lacunes préexistantes en matière de qualité et d'accès”, a déclaré Rolf Wenzel, Gouverneur de la CEB. “Avec ce prêt, la CEB vise à mettre en place les bases élargies de la reprise après la crise et à garantir des sociétés plus résilientes à l'avenir.”

Le prêt permettra de rendre plus accessibles les produits proposés par la Národní rozvojová banka aux municipalités, aux entreprises municipales et aux entreprises privées fournissant des services publics.

Les bénéficiaires finaux des sous-projets financés seront les habitants des municipalités et régions concernées, l'objectif à terme étant de rapprocher leur niveau de vie de la moyenne de l'Union européenne.


La République tchèque
La République tchèque a rejoint la CEB en février 1999. Outre les prêts qu’elle reçoit de la Banque, elle a contribué au Programme régional de logement (RHP), au Fonds pour les migrants et les réfugiés (MRF) et au Fonds d’investissement social vert (GSIF). De plus amples informations sont disponibles ici.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 42 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AAA auprès de Standard & Poor's, perspective stable, AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective positive et AAA* auprès de Scope Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.
*non-sollicité

Secteur associé
Pays concerné