La banque de développement social pour l’Europe

Actualités

Nouveau prêt de la CEB pour la reconstruction et la modernisation du Collège d’études appliquées de l’Académie d’aviation serbe

22 novembre 2021

PARIS - La Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) a approuvé un prêt de 20 millions d’euros en faveur de la Serbie afin de financer la reconstruction et la modernisation du nouveau Collège d’études appliquées de l’Académie d’aviation, établissement public récemment créé par le Gouvernement.

Fondé par le Gouvernement serbe en mai 2021, le Collège sera composé de deux centres de formation aéronautique à Vršac et Belgrade, et offrira une formation professionnelle complète pour les pilotes d’avion, les contrôleurs aériens, le personnel de maintenance des avions et le personnel de cabine, dans le cadre du programme d’enseignement public, selon un modèle de formation en alternance.

Le Collège sera le premier établissement public de ce genre en Serbie et dans les Balkans occidentaux, dont les diplômes seront certifiés par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA).

“Ce prêt contribuera à rendre ce type d’enseignement académique accessible à une plus grande frange de la population, notamment aux étudiants issus de familles à faibles revenus”, a déclaré le Gouverneur de la CEB, Rolf Wenzel. “Étant donné que les frais d’études seront couverts par le budget de la République de Serbie, les avantages sociaux potentiels du projet sont très élevés : les étudiants de toutes les catégories sociales pourront poursuivre des études, qui seraient autrement coûteuses, afin de devenir pilotes ou contrôleurs aériens.”

Le projet contribuera donc directement à la réalisation des Objectifs de développement durable en matière d’éducation de qualité et de réduction des inégalités.

Les deux centres de formation aéronautique existants à Vršac et Belgrade devraient être entièrement rénovés et dotés de matériel et de technologies de pointe, ainsi que d’installations d’hébergement sur place, d’ici mi-2023.

Le Ministère serbe de l’Éducation prévoit que le Collège sera pleinement opérationnel en octobre 2023, de sorte que les étudiants qui ont déjà commencé à apprendre la théorie en octobre 2021, pourront entamer la formation pratique à partir d’octobre 2023.

Le projet peut être considéré comme un projet pilote visant à développer la double formation au niveau universitaire et à rendre l’enseignement universitaire accessible à une plus grande partie de la population. Quelque 1 500 étudiants devraient en bénéficier dans un délai de quatre à cinq ans à compter du début des activités du collège.

Pour la CEB, il s’agit du quatrième projet en Serbie consacré à l’amélioration des infrastructures éducatives. En 2011, la Banque a approuvé un prêt de 28,5 millions d’euros pour financer la construction de dortoirs pour les lycéens et les étudiants ainsi que la formation des enseignants. En 2020, elle a approuvé un prêt de 32 millions d’euros pour la construction de logements destinés aux étudiants à faible revenu inscrits dans les universités d’État, puis en 2021, elle a accordé 95 millions d’euros en faveur de la rénovation de plusieurs facultés universitaires, telles que celles de génie mécanique, de biologie, de géographie et des beaux-arts, entre autres. 


Serbie
Membre de la CEB depuis 2004, la Serbie a bénéficié de plus d’1 milliard d’euros d’investissements de la CEB, y compris provenant de fonds fiduciaires, tels que le Programme régional de logement et le Cadre d’investissement pour les Balkans occidentaux. La Banque finance actuellement des projets dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la protection de l’environnement et de l’efficacité énergétique.


Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 42 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AAA auprès de Standard & Poor's, perspective stable, AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective positive et AAA* auprès de Scope Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.
*non-sollicité

Secteur associé
Pays concerné