La banque du développement social en Europe

Actualités

La République slovaque crée un compte fiduciaire auprès de la CEB pour la croissance inclusive

17 novembre 2016

Paris – Le Conseil d'administration de la Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) a approuvé ce jour la création par la République slovaque d’un compte fiduciaire intitulé “Compte slovaque pour la croissance inclusive” (SIGA), dont le but est de promouvoir le développement durable. 

Le SIGA, doté par la République slovaque de 2 millions d’euros, vise à renforcer la croissance inclusive et un environnement durable, qui figurent parmi les lignes d’action de la Banque.

Plus précisément, le compte financera l’assistance technique, qui est essentielle pour garantir la qualité des projets de la CEB. Les fonds du SIGA seront utilisés pour des activités liées à la préparation et la mise en œuvre de projets telles que des études de faisabilité, études d’impact environnemental et social, programmes d’activité, documentations de passation de marché, accords contractuels et services de conseil.     

L’accent sera mis sur des projets dans les pays cibles de la Banque, tout particulièrement ceux éligibles à l’aide publique au développement (APD), qui ont des besoins accrus en termes d’assistance technique. Exceptionnellement, des fonds pourraient aussi servir à soutenir des projets à fort impact social dans des pays membres de la CEB qui ne font pas partie du groupe des pays cibles.    

À propos de la création du nouveau compte fiduciaire, le Gouverneur Wenzel déclare : “La CEB est reconnaissante à la République slovaque d’avoir créé ce compte, qui témoigne de l’engagement résolu de ce pays en faveur de la promotion du développement durable et du principe de solidarité. Nous nous réjouissons de coopérer avec la République slovaque pour appuyer la croissance inclusive en Europe, ce qui fait partie intégrante du mandat social de la Banque.”    

Les détails relatifs à la gestion des fonds du SIGA seront stipulés dans un accord entre la Banque et la République slovaque, dont la signature est prévue dans les semaines à venir.

Par ailleurs, la République slovaque, pays membre de la CEB depuis 1998, a contribué à hauteur de 300 000 euros au Fonds pour les migrants et les réfugiés (MRF) de la CEB, créé en octobre 2015.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective stable et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.

Pays concerné