Actualités

Déclaration du Gouverneur de la CEB Rolf Wenzel à l'occasion de la Journée mondiale du réfugiés

20 juin 2019

Paris

Pour citer le poète britannique somalien Warsan Shire, "Personne ne quitte la maison à moins que la maison ne soit la bouche d'un requin." Selon les Nations Unies, chaque minute de la journée, au moins 20 personnes " abandonnent tout pour échapper à la guerre, aux persécutions ou à la terreur ". Ils deviennent des personnes forcées de se rendre à l'étranger, une vaste catégorie qui comprend les réfugiés, les demandeurs d'asile et les personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays.

©sylviedupic
©sylviedupic
Le 20 juin a été proclamé Journée mondiale des réfugiés afin de sensibiliser l'opinion publique aux problèmes auxquels sont confrontés les réfugiés et leurs familles et de mobiliser la volonté politique et les ressources financières nécessaires pour y remédier. En cette journée, les personnes et les communautés du monde entier sont encouragées à "faire un pas avec les réfugiés", comme l'indique le thème de cette année pour cette journée internationale. 

Les questions et les politiques relatives aux réfugiés ont une pertinence particulière pour la CEB, qui a été créée dans les années 1950 précisément pour trouver des solutions adéquates aux problèmes des milliers de réfugiés et de personnes déplacées créés par la Seconde Guerre mondiale. L'aide aux réfugiés fait partie du mandat et des activités de la Banque depuis le début. C'est la raison pour laquelle, depuis la création de la CEB, plus de 4,4 milliards d'euros ont été approuvés pour des projets bénéficiant directement aux migrants, réfugiés et personnes déplacées. 

C'est aussi la raison pour laquelle, lorsque l'afflux de migrants et de réfugiés en Europe a atteint des proportions de crise en 2015, la CEB a été parmi les toutes premières à sensibiliser et à mobiliser des ressources afin, d'une part, d'aider les pays européens à faire face à la situation d'urgence actuelle et, d'autre part, de faciliter l'intégration des migrants et réfugiés à moyen et long terme. Depuis sa création en octobre 2015, le Fonds pour les migrants et les réfugiés (FRM) de la CEB a mobilisé près de 30 millions d'euros pour des projets d'urgence destinés aux migrants et aux réfugiés dans les régions d'Europe qui avaient le plus besoin de notre soutien. En outre, la CEB suit et participe à de nombreuses autres initiatives au niveau européen et international à cet égard - beaucoup trop nombreuses pour les énumérer ici.

Je suis heureux de réaffirmer qu'en cette journée spéciale, la CEB et son peuple "font un pas en avant" en pleine solidarité avec les réfugiés en Europe et au-delà.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (AAA auprès de Standard & Poor's, perspective stable, AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable et Aa1 auprès de Moody's, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.