La banque du développement social en Europe

Renforcer la protection contre les inondations en Croatie

La CEB finance la mise en œuvre de mesures de protection contre les inondations à hauteur de € 40 millions.

Floods in Croatia 2014En mai 2014, de graves inondations ont frappé les pays des Balkans, notamment la Croatie. Des pluies torrentielles ont entraîné des inondations et des glissements de terrain de grande ampleur, ainsi que l’effondrement de routes.  

Les inondations ont touché près de 36 000 personnes en Croatie. Plus de 4 000 logements ont été dévastés par les eaux et la moitié des récoltes a été détruite.  

Les suites tragiques de ces catastrophes ont montré que les pays de la région doivent développer, moderniser et étendre en permanence leurs dispositifs de protection contre les crues. La République de Croatie a demandé à la CEB un prêt de € 40 millions afin de mettre en œuvre des mesures de prévention des inondations ciblant spécifiquement les populations des zones à haut risque du bassin du Danube et du bassin adriatique.  

Le projet proposé s’inscrit dans un programme d’investissement pluriannuel plus vaste couvrant des installations de régulation et de protection des eaux. 

Dans le cadre de ce programme, le prêt devrait financer la mise en œuvre de 25 sous-projets prioritaires dans douze bassins versants sélectionnés à l’issue d’un processus rigoureux de hiérarchisation des priorités mené pendant la phase d’instruction.  

De nombreux travaux hydrotechniques et de génie civil devraient avoir lieu afin de mettre un terme à l’érosion des berges, de refaçonner et de recalibrer le lit des rivières, de consolider les berges et de stabiliser les cours d’eau. Le projet inclura également la réhabilitation et l’agrandissement des digues, des canaux et des chenaux.  

Globalement, le projet permettra d’améliorer, de restaurer, de compléter et de développer le dispositif de protection contre les inondations existant et réduira de ce fait le nombre de crues et leurs conséquences : perte de vies humaines, infrastructures et biens endommagés, baisse de l’activité économique et destruction de terres agricoles. 

Grâce à lui, au moins 150 000 personnes bénéficieront d’une meilleure protection contre les inondations.  

La CEB a largement soutenu l’emprunteur pendant la phase d’instruction : elle a notamment mené des missions techniques et environnementales qui ont permis d’affiner le champ d’action et les coûts du projet, de mieux cibler les sous-projets et de mieux évaluer les risques et les mesures d’atténuation requises.  

Grâce à des mesures ciblées de renforcement des capacités, le financement de la CEB améliorera la gestion opérationnelle des risques d’inondation ainsi que les capacités de l’équipe de mise en œuvre du projet. De plus, des études des bassins versants permettront d’élaborer des plans de gestion des risques à long terme plus précis et d’évaluer l’impact socioéconomique de chaque système et de chaque sous-projet. Un système de prévision des inondations devrait également être conçu dans le cadre de ce projet.  

Compte tenu de la valeur ajoutée sociale élevée qui est attendue du projet, le Conseil d’administration a approuvé une bonification d’intérêt de € 1 million maximum apportée par le Compte de dividendes sociaux de la CEB. 

En plus des conseils dispensés lors de l’instruction, la bonification proposée devrait conférer une valeur ajoutée supplémentaire à l’intervention de la CEB et renforcer son positionnement dans le domaine de la prévention des catastrophes naturelles.  

Le projet en cours complète un prêt de € 75 millions consenti à Croatian Water pour le développement d’installations d’adduction d’eau et de stations d’épuration en Croatie.

Pays concernés