La banque du développement social en Europe

Accroître l’efficacité énergétique des immeubles d’habitation en Bulgarie

L’efficacité énergétique constitue une priorité pour le gouvernement bulgare, qui, depuis 2016, met en œuvre un programme de rénovation d’une grande partie de son parc de logements afin de réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre. Un prêt de la CEB de € 150 millions contribue à financer ce programme.

bg-energy-efficiency-story.jpg
Dimcho Topchiiski, a resident of the Boulevard Osvobojdenie building in Karlovo
Le gouvernement bulgare a pour ambition d’accroître de 25% l’efficacité énergétique du pays et de réduire sa consommation d’énergie de moitié d’ici 2020 (par rapport aux niveaux de 2005). Les ménages étant le troisième plus gros consommateur d’énergie en Bulgarie (25% de l’énergie du pays), le gouvernement mise sur la réhabilitation des immeubles d’habitation vétustes et énergivores.  

Un défi de taille

bg-energy-efficiency-karlovo.jpg
The refurbished Boulevard Osvobojdenie building in Karlovo
La majeure partie des immeubles d’habitation collective du pays a été construite dans les années 1960 à 1980 afin de répondre à la forte demande de logements. Ces bâtiments (environ 19 000) abritent essentiellement des familles à faibles revenus et se dégradent rapidement. Beaucoup ont été construits avec des matériaux de mauvaise qualité, sans guère tenir compte de l’efficacité énergétique, et sont insuffisamment entretenus. Vieux de près de 60 ans, certains de ces bâtiments arrivent en fin de vie. Pour améliorer l’efficacité énergétique de ces immeubles vétustes et les remettre en bon état, il convient donc de prendre un ensemble de mesures et de procéder à d’importants investissements. 

Mesures prises 

Un programme du gouvernement bulgare permet aux associations de propriétaires d’immeubles éligibles d’avoir droit à une subvention gouvernementale destinée à couvrir la totalité des frais de rénovation. Ce programme, dont le coût a d’abord été estimé à environ € 500 millions avant d’être réévalué à € 1 milliard, est financé par des prêts garantis par l’État et des contributions gouvernementales. Il bénéficie aussi d’un prêt de € 150 millions accordé par la CEB.

Ce projet était le quatrième de BDB avec la CEB comme prêteur. Grâce au prêt ainsi reçu et garanti par l’État, nous avons été en mesure de substantiellement réduire le coût du financement et d’économiser l’argent public. Le professionnalisme de l’équipe de la CEB et notre relation de travail avec eux ont été la clé du succès de ce projet," Stoyan Mavrodiev, Président du Conseil d’administration et Directeur Exécutif de la Banque bulgare de développement (BDB)

Des rénovations de qualité entreprises dans le cadre du programme contribuent :

  • à réduire la consommation énergétique des bâtiments et à favoriser des économies d’énergie à long terme pour les familles ;
  • à maintenir les bâtiments en bon état et à prolonger leur durée de vie ;
  • à aider le gouvernement à atteindre ses objectifs en matière d’efficacité énergétique.

Ce programme intègre par ailleurs les priorités du gouvernement en matière d’environnement et de logement. La rénovation de ces immeubles résidentiels permettra en effet de réduire leur impact environnemental en diminuant leur consommation d’énergie et leurs émissions de CO2.

"Le coût de chauffage de mon appartement a chuté de plus de 40% à 130 lev, ce qui est appréciable en soi,"  Dimcho Topchiiski, résident de l’immeuble sur le boulevard Osvobojdenie à Karlovo

Quelques chiffres

  • 19 000

    immeubles d’habitation collective datant des années 1960

  • 1,8 million

    de résidents

  • € 150 millions

    prêt de la CEB

Pays concernés