Comté de Cork : Investir dans la croissance

Un prêt plurisectoriel (CSL) de 33,7 millions d’euros est le premier du genre entre la CEB et le Conseil du comté de Cork. Il permettra de financer partiellement jusqu’à 52 projets proposés dans neuf centres urbains du comté.

BandonD’ici 2040, on estime que la République d’Irlande comptera un million d’habitants en plus. Le projet Irlande 2040, à savoir la stratégie à long terme du gouvernement, vise à répondre à cette croissance en investissant dans les infrastructures et les équipements publics, les entreprises et les collectivités locales dans tout le pays. 

Renforcé par la stratégie du Projet Irlande 2040, le Conseil du comté de Cork a développé un programme d’investissement socialement durable (SSIP) pour 2019-2029, qui vise à maximiser le potentiel de croissance tout en assurant sa durabilité. 

Un prêt plurisectoriel (CSL) de 33,7 millions d’euros est le premier du genre entre la CEB et le Conseil du comté de Cork. Il permettra de financer partiellement jusqu’à 52 projets proposés dans neuf centres urbains du comté. Ces sites présentent tous des défis socio-économiques, mais jouent un rôle clé dans l’offre d’emplois et de services pour leurs zones rurales plus larges. 

Le CSL devrait bénéficier à quelque 60 000 personnes, en leur offrant des possibilités d’emploi et en améliorant les infrastructures et les équipements. Les objectifs du prêt se déclinent comme suit : 

  • 77 % du volume total du projet sera destiné à améliorer les conditions de vie dans les zones urbaines et rurales, y compris les réseaux routiers, les installations de sport et de loisirs et les centres de travail ruraux
  • 14% à la protection et la réhabilitation du patrimoine historique et culturel et le développement du tourisme 
  • 4 % à des projets de protection de l’environnement et d’efficacité énergétique
  • 3 % à des projets de santé
  • 2 % à la protection contre les catastrophes naturelles et écologiques 

Créer des villes prospères 

Tim Lucey, directeur général du Conseil du comté de Cork, commente la vision du comté de Cork en ces termes : « Le comté de Cork a été ciblé pour être en mesure d’assurer environ 23 % de la croissance démographique globale de l’Irlande d’ici 2040. 

"La réussite future du comté de Cork doit reposer sur des fondations pérennes, avec un réseau de villes florissantes qui soutiennent leur arrière-pays et assurent une croissance durable ». 

Bandon et Mallow sont deux de ces villes, et font partie de celles qui devraient bénéficier du prêt de la CEB. Bandon a une population de 7 000 habitants, elle est la porte d’entrée de la région de West Cork et dessert une large zone de chalandise. Mallow est le centre administratif du nord du comté et compte plus de 12 500 habitants. Elle se trouve au cœur de la vallée de la Blackwater, qui produit du lait. 

Tim Lucey poursuit : « Le plan de développement du Conseil du comté de Cork vise à promouvoir Bandon en tant que bourg de premier plan en créant un sentiment d’appartenance unique, en embrassant son riche patrimoine bâti et en encourageant l’expansion continue de sa fonction d’emploi et de service. Notre plan s’engage à offrir des lieux de qualité où les gens peuvent vivre, travailler et visiter. Cela nécessite une planification et des investissements stratégiques et coordonnés. Le financement partiel fourni par le prêt de la CEB est essentiel à son succès ». 

Une vision pour Bandon 

En 2015, le Conseil du comté de Cork a diligenté une étude pour faciliter une approche intégrée de l’amélioration du domaine public et des transports pour le développement futur de Bandon. Une vaste consultation a permis d’identifier les problèmes et d’arrêter une vision pour la ville qui, à cette époque, avait des niveaux de précarité inférieurs aux moyennes de l’État et du comté. En 2017, le plan de transport et d’amélioration du domaine public de Bandon (Bandon TPREP) a été publié, et comprenait des propositions pour améliorer les rues, la circulation, les transports publics, ainsi qu’un large éventail de travaux de revalorisation du domaine public. Ces travaux visent à élargir l’accès des piétons et à mettre en valeur les espaces publics dans le centre-ville afin d’augmenter la fréquentation et de stimuler la viabilité des commerces de détail. 

Revitalisation de la mairie de Mallow 

Mallow new city hall modelL’hôtel de ville de Mallow a été construit en 1930, d’abord en tant que théâtre avant d’abriter la bibliothèque de la ville et les bureaux du conseil municipal. Appartenant au Conseil du comté de Cork, il est resté largement inutilisé pendant des années. Aujourd’hui, un projet inspiré des traboules médiévales de Lyon en France, est en train de réinventer son rôle. Des passages couverts à travers le bâtiment relieront différentes parties de la ville, et la mairie elle-même retrouvera divers usages publics, notamment des espaces de spectacles et des galeries, un office du tourisme et un café-bar. Par conséquent, la mairie redeviendra le cœur culturel et social de Mallow. 

Selon Tim Lucey, « le plan de développement du conseil du comté de Cork s’engage à fournir des lieux de qualité pour que les gens puissent vivre, travailler et visiter. Cela nécessite une planification et des investissements coordonnés et stratégiques. 

"Le cofinancement fourni par le prêt de la CEB est essentiel à sa réussite ». 

Á propos des avantages attendus des projets financés par la CEB pour les deux villes, le maire du comté de Cork, le conseiller Ian Doyle, En bref déclare : « Le TPREP de Bandon permettra une croissance économique inclusive et une meilleure accessibilité pour les groupes vulnérables, tandis que la conception de l’hôtel de ville de Mallow est un projet social passionnant et important. Avec le soutien et l’investissement du conseil du comté de Cork et du CEB, les habitants de Bandon et de Mallow peuvent espérer un avenir prospère, durable et inclusif ».