La banque du développement social en Europe

Contribuer à la croissance des petites entreprises italiennes

La Cassa Depositi e Prestiti (CDP) est un emprunteur important de la CEB en Italie. CEB Info a rencontré Antonella Baldino, Directrice des affaires de la CDP.

Antonella Baldino
Antonella Baldino, Chief Business Officer at Cassa Depositi e Prestiti
Info : Portée par le programme de prêt de la CEB de € 150 millions, la CDP soutient les objectifs du Plafond Beni Strumentali, une mesure anticrise mise en place par le Ministère du Développement économique visant à stimuler la croissance économique. Pouvez-vous nous citer quelques-unes des caractéristiques de ce programme ? 

Antonella Baldino : Le Plafond Beni Strumentali est un instrument unique et organique, le premier du genre en Italie, qui associe aides du Ministère du Développement économique, financements de la part de la CDP et prêts accordés par le système financier. L’effet de levier des fonds publics ainsi déployés exploite au mieux les ressources privées qui viennent en soutien à l’initiative. Le programme permet aux micros, petites et moyennes entreprises (TPE-PME) d’accéder à des financements issus du système financier pour acquérir de nouvelles machines, des équipements et autres biens d’investissement à des fins de production, ainsi que des logiciels et du matériel informatiques ou encore des technologies numériques. Les TPE-PME perçoivent une aide du Ministère afin de bonifier une partie des intérêts appliqués au financement de l’investissement. Depuis le lancement de l’instrument, la CDP a accordé des financements à des conditions encadrées et joué un rôle central entre le Ministère et le système financier grâce à son réseau territorial. 

Info : Quel a été l’impact du Plafond Beni Strumentali depuis son entrée en application en 2014 ? 

Antonella Baldino : Le Plafond est une réussite pour l’Italie. C’est la preuve qu’une bonne coordination entre les différentes parties prenantes concernées est source de rapidité et d’efficacité même lorsqu’il s’agit de gérer des mesures de soutien complexes. Les chiffres l’attestent : depuis 2014, plus de 21 000 TPE-PME ont pu bénéficier de financements à hauteur d’environ € 5,5 milliards, dont près de € 423 millions de contributions du Ministère au titre des bonifications de taux d’intérêt. 

Ces dix dernières années, aucune mesure incitative publique mise en œuvre en Italie n’a produit de résultats aussi significatifs, qui plus est durant la difficile phase actuelle du cycle économique. 

Le Plafond Beni Strumentali fait partie d’un ensemble plus étendu de programmes de soutien économique dédiés mis en place par la CDP et grâce auxquels nous avons affecté environ € 70 milliards depuis 2009 pour aider les TPE-PME, l’environnement, les régions frappées par les tremblements de terre, l’accession à la propriété immobilière et les mesures d’amélioration de l’efficacité énergétique. Ces instruments de la CDP ont permis d’identifier et de soutenir la propension à investir, particulièrement faible ces dernières années. 

Info : L’appui aux TPE-PME compte depuis longtemps parmi les priorités de la CEB. Comment évalueriez-vous la collaboration des deux institutions dans ce secteur jusqu’à présent ? 

Antonella Baldino : Le Plafond Beni Strumentali constitue la première coopération entre les deux institutions et permet à la CDP de maintenir les conditions économiques du Plafond à un niveau aussi bas que possible. Et ce, avec des effets positifs pour les initiatives d’investissement et pour l’emploi à l’échelle des entreprises italiennes de plus petite taille. L’excellente collaboration expérimentée dans le cadre de cette opération a déjà ouvert la voie à de nouveaux projets communs, et nos services respectifs se sont mobilisés en vue de fournir un soutien continu aux TPE-PME ainsi qu’aux territoires du centre de l’Italie touchés par les récents tremblements de terre. 

Secteurs
Pays concernés