Lettonie : Faire de l'excellence en matière d'éducation une réalité

Investir dans l'éducation - et donc dans l'avenir - des jeunes est essentiel pour créer des sociétés cohésives, prospères et compétitives. La CEB a approuvé deux prêts aux universités lettones, d'un montant total de 27 millions d'euros, pour soutenir le développement économique du pays et renforcer sa compétitivité sur la scène mondiale.

University of Latvia House of ScienceL'une des principales priorités du gouvernement letton est de réorganiser et d'améliorer le système éducatif et les infrastructures du pays, en mettant l'accent sur le soutien aux matières scientifiques, technologiques, d'ingénierie et de mathématiques (STEM). Le gouvernement vise à promouvoir un meilleur équilibre dans l'offre de places dans l'enseignement supérieur, tout en faisant correspondre les programmes d'études au développement économique du pays et aux besoins du marché du travail.

En 2017 et 2018, la CEB a approuvé deux prêts, l'un à l'Université de Lettonie et l'autre à l'Université technique de Riga, qui se concentrent sur les matières STEM. Ces fonds contribuent à la création d'espaces d'apprentissage et de recherche de pointe qui, tout en offrant aux Lettons un enseignement de haute qualité, permettront au pays d'attirer davantage d'étudiants internationaux.

Une ambition de classe mondiale

University of Latvia House of ScienceL'Université de Lettonie (UL) a été fondée en 1919 en tant qu'université nationale. Aujourd'hui, elle est l'un des 55 établissements d'enseignement supérieur de Lettonie, sa mission étant de promouvoir l'enseignement supérieur, l'excellence de la recherche et le développement national.

La stratégie de développement 2020 de l'UL vise à faire de l'université lettone l'une des principales universités scientifiques de la région baltique et à la considérer comme l'un des principaux centres de recherche et d'innovation en Europe et dans le monde.

Le prêt de 12 millions d'euros, approuvé par la CEB en novembre 2017, est le premier entre la CEB et UL, et a été utilisé pour financer en partie la deuxième phase de la stratégie de développement de l'université. Cette phase comprend la construction d'une nouvelle Maison des sciences et d'une nouvelle Maison des lettres, ainsi que l'acquisition des équipements nécessaires.

La Maison des sciences a ouvert ses portes en janvier 2019 et a remporté peu après un prix d'architecture dans le cadre du concours du "Meilleur bâtiment de l'année 2019 en Lettonie". Le bâtiment de 20 019 m2 sur sept étages abrite divers instituts liés aux STEM, notamment les facultés de médecine, de physique et de mathématiques, ainsi que des laboratoires, des auditoriums, des salles du personnel et des bibliothèques.

La Maison des lettres, qui devrait ouvrir en 2023, sera un bâtiment de huit étages de 26 000 m2 qui abritera un certain nombre de facultés et d'instituts de sciences sociales et humanitaires, notamment de commerce, de gestion et d'économie, de sciences sociales, de pédagogie, de psychologie et d'art, ainsi qu'un centre étudiant d'innovation commerciale.

Ces installations ultramodernes et économes en énergie sont destinées à revitaliser l'expérience d'étudier et de travailler à l'UL. Plus de 15 000 étudiants et 1 000 membres du personnel universitaire bénéficieront de ces améliorations, qui permettront également à l'UL d'accueillir 1 000 étudiants supplémentaires d'ici la fin du projet, et 1 000 autres d'ici 2026.

Le recteur de l'Université de Lettonie, le professeur Indriķis Muižnieks, se félicite de la coopération avec la CEB et souligne que le soutien de la CEB n'est pas seulement une aide financière à la mise en œuvre des programmes de développement : "Le fait que la CEB ait accordé un prêt après une évaluation approfondie des plans de développement de l'Université de Lettonie montre que nous avons fait un excellent travail pour développer notre vision de l'avenir, confirme que la voie que nous avons choisie a été appréciée par des experts reconnus dans toute l'Europe. 

Je peux maintenant affirmer sans risque que le nouveau centre académique de l'université de Lettonie est le plus moderne et le plus innovant de la région baltique. 

Nous créons l'Université de Lettonie comme un lieu idéal pour les études et la science, qui contribue non seulement au développement de l'université elle-même, mais aussi au développement de l'ensemble du pays et de la société".

La plus ancienne université de Lettonie est tournée vers l'avenir

Riga Technical University new constructionL'Université technique de Riga (RTU) est la plus ancienne université de Lettonie et l'un des deux plus grands établissements d'enseignement supérieur du pays. Elle compte neuf facultés et 15 000 étudiants (un cinquième du nombre total d'étudiants de l'enseignement supérieur en Lettonie).

La vision de la RTU est de devenir la première université des sciences et de l'innovation dans les États baltes. Ces dernières années, elle a mené un important programme de modernisation de ses bâtiments et de ses équipements avec le soutien de l'UE.

Riga Technical University new constructionUn prêt de 15 millions d'euros de la CEB, approuvé en novembre 2018, soutient désormais la deuxième phase de ce programme. L'une des rénovations est déjà terminée, la faculté de génie civil, et la faculté de génie mécanique, de transport et d'aéronautique est opérationnelle. Les investissements en cours comprennent:

  • la construction de la faculté d'informatique et de technologie de l'information
  • la construction des auditoriums publics
  • la création d'un centre de science et d'innovation.

Les travaux profiteront à environ 7 300 étudiants, soit près de la moitié de la population étudiante de la RTU.

Le gouverneur Rolf Wenzel a commenté le prêt de la RTU en ces termes "L'éducation est un outil qui donne aux jeunes la possibilité de se développer, de s'épanouir et d'aider à construire des sociétés inclusives et prospères. C'est pourquoi le financement de projets à tous les niveaux de l'éducation est d'une importance majeure pour la CEB.

"Nous sommes fiers de financer la modernisation en cours de l'infrastructure de la RTU, qui profitera au personnel et aux étudiants de l'université et renforcera la qualité et la compétitivité de l'enseignement supérieur letton dans son ensemble".

Ingars Eriņš, vice-recteur aux finances de la RTU, a commenté le développement de la RTU : "Afin d'assurer le développement du pays dans les prochaines décennies, la RTU travaille délibérément à la modernisation et à l'amélioration de l'environnement universitaire, non seulement pour garantir un environnement d'étude et de recherche moderne, mais aussi pour assurer le développement de plateformes de recherche, de produits nouveaux et innovants et de solutions technologiques".

Chiffres clés

  • 12 millions d'euros

    prêt approuvé pour l'Université de Lettonie

  • 15 millions d'euros

    prêt approuvé pour l'Université technique de Riga

Pays concernés