La banque du développement social en Europe

Parler la langue de l’entrepreneur

Les jeunes femmes en Espagne bénéficient de la microfinance grâce à la CEB.

Rosa López, Schwa Language Academy Microbank“J’ai toujours voulu créer ma propre entreprise, mais je n’étais pas sûre d’y parvenir un jour”, déclare Rosa López, fondatrice de l’école de langue Schwa Language Academy.  La jeune femme a présenté son idée à MicroBank, qui l’a conseillée sur la concrétisation de son projet et lui a accordé un prêt de € 16 000 pour lancer son activité.  

“Lorsque vous venez d’obtenir votre diplôme, vous n’avez ni argent, ni moyens pour créer une affaire. Vous avez besoin d’aide”, déclare Rosa. 

L’entrepreneuriat peut constituer une arme puissante contre le chômage, mais les difficultés d’accès aux financements sont un obstacle majeur pour les futurs entrepreneurs. Les jeunes sont désavantagés : leurs économies personnelles et leurs antécédents de crédit sont limités, et il leur est par conséquent difficile d’obtenir un financement externe.

En deux ans seulement, le projet de Rosa a décollé  de trois personnes à son lancement, l’équipe de l’école en compte désormais huit, et une deuxième école à Sineu est venue s’ajouter à celle de Capdepera.

En Espagne, la CEB a accordé près de € 300 millions à MicroBank, la seule banque du pays spécialisée dans la microfinance. Elle y a ajouté en janvier 2017 un prêt de € 100 millions pour soutenir une initiative ambitieuse et à visée résolument sociale conçue pour promouvoir l’entrepreneuriat, favoriser la croissance économique, créer des emplois et aider les individus ainsi que leur famille à surmonter les difficultés financières temporaires et à accéder au système bancaire formel. 

 

Secteurs
Pays concernés