La banque du développement social en Europe

Actualités

La CEB émet une obligation d’inclusion sociale de € 500 millions

5 avril 2019

La Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) vient de lancer une émission obligataire d’inclusion sociale d’un montant de € 500 millions sur sept ans. Avec cette nouvelle émission, la CEB agit conformément à son mandat social et s’appuie sur sa solide expérience dans la promotion des investissements sociaux à travers l’Europe.

La CEB a lancé mercredi sa troisième obligation d’inclusion sociale d’un montant de € 500 millions et d’une durée de sept ans, qui a suscité l’intérêt des investisseurs au-delà de € 730 millions d’euros. Conformément au cadre des obligations d’inclusion sociale (Social Inclusion Bond Framework), les produits de cette obligation contribueront à financer des projets à forte valeur ajoutée sociale dans les domaines suivants : logement social, éducation, et création et maintien d’emplois dans les micros, petites et moyennes entreprises.

Cette émission fait suite à la publication la semaine dernière d’un rapport d’impact sur sa deuxième obligation d’inclusion sociale émise en 2018, où figure le détail de l’utilisation des produits. Vous trouverez le rapport complet ici.

A propos de l'opération de cette semaine, le Gouverneur de la CEB, Rolf Wenzel, a déclaré : “Nous nous réjouissons que cette obligation d’inclusion sociale ait fait l’objet d’un vif intérêt de la part des investisseurs, à l’instar des deux précédentes obligations d’inclusion sociale. Les produits sont affectés à des projets ayant une valeur sociale particulièrement élevée dans des secteurs vitaux pour le développement social. En tant que banque de développement à vocation sociale, nous sélectionnons avec soin tous les projets que nous finançons en fonction de leur valeur ajoutée sociale, afin de nous assurer qu'ils apportent un soutien optimal aux politiques sociales de nos pays membres.”

L’un des objectifs de l’obligation d’inclusion sociale est d’élargir la base d’investisseurs de la Banque, conformément à la stratégie de financement de la CEB. Cette émission a attiré un large éventail d’investisseurs socialement responsables, dont notamment des gérants d’actifs et des banques, ainsi qu’une demande européenne provenant principalement du Benelux, du Royaume-Uni et de l’Italie.

Crédit Agricole CIB, DZ Bank, Bank of America Merrill Lynch et ING ont participé à cette opération phare en qualité de teneurs de livre associés.

Les détails techniques de la transaction sont disponibles ici.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (AAA auprès de Standard & Poor's, perspective stable, AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable et Aa1 auprès de Moody's, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.

Liens associés