La banque du développement social en Europe

Actualités

La CEB émet une obligation d'inclusion sociale en réponse à la pandémie de COVID-19

2 avril 2020

PARIS - La Banque de Développement du Conseil de l'Europe (CEB) a émis aujourd'hui une obligation d’inclusion sociale en réponse au COVID-19 (COVID-19 Response Social Inclusion Bond), d'une durée de 7 ans et d'un montant d’1 milliard d’euros. Ce financement servira à aider les pays membres de la CEB à atténuer l'impact social et économique de la crise du COVID-19 en cours.

L’obligation en réponse au COVID-19 a été émise dans le cadre des obligations d’inclusion sociale de la CEB, qui est en cours d'adaptation afin que les financements puissent être étendus au secteur de la santé, où les pays ont des besoins accrus résultant de la pandémie.

Conformément au cadre des obligations d’inclusion sociale, le produit collecté financera également des projets sociaux nouveaux ou existants qui soutiennent les micros, petites et moyennes entreprises (TPE-PME) afin de créer et de préserver des emplois. Le secteur des TPE-PME a, au demeurant, été particulièrement touché par l'épidémie de coronavirus en Europe.

La CEB a un mandat exclusivement social et une solide expérience dans la promotion des investissements sociaux en Europe. C'est la quatrième obligation d’inclusion sociale émise par la Banque depuis 2017, ce qui renforce encore sa position de leader sur le marché des obligations sociales.

L'intérêt des investisseurs pour cette obligation d’inclusion sociale en réponse au COVID-19 a été considérable. Après l'annonce de la transaction, le carnet d'ordres a atteint plus de 3,9 milliards d’euros en un peu plus d'une heure. L'opération a également permis de réunir le plus grand carnet d'ordres de toutes les émissions de référence de la CEB à ce jour, avec des carnets définitifs dépassant les 4,5 milliards d'euros. Cela a permis à la CEB de fixer la taille de l'opération à 1 milliard d'euros, ce qui en fait la plus grosse obligation d'inclusion sociale jamais émise par la Banque.

"Dans ces circonstances exceptionnellement difficiles, nous sommes heureux que le lancement réussi de l'obligation d'inclusion sociale en réponse au COVID-19 subvienne aux besoins des pays européens gravement touchés par la pandémie de COVID-19 et ses conséquences", a déclaré le Gouverneur de la CEB, Rolf Wenzel. "La CEB redouble d'efforts pour apporter un soutien maximal à ses membres pendant la crise et les aider à relever les défis de la période d’après la pandémie", a-t-il ajouté.

 Tous les détails techniques de la transaction sont disponibles ici (en anglais uniquement).

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement du Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective positive, AAA auprès de Standard & Poor's, perspective stable et Aa1 auprès de Moody's, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.