La banque du développement social en Europe

Actualités

La CEB salue la contribution de Chypre au Fonds proposé pour les migrants et les réfugiés

16 septembre 2015

Cyprus-President-MoFPARIS - Le Président de la république chypriote, Nicos Anastasiades, a annoncé ce jour le versement d'une contribution de € 100 000 au Fonds pour les migrants et les réfugiés que la CEB propose de mettre en place.

Cette annonce a été faite lors d’une réunion entre le Gouverneur de la CEB, Rolf Wenzel, le Président Anastasiades et le Ministre des Finances, Harris Georgiades.  Le Gouverneur Wenzel a salué la décision et remercié le Président de cette contribution, qui démontre l’engagement de Chypre aux valeurs du Conseil de l’Europe.

Le Fonds pour les migrants et les réfugiés financera, par des dons, la création de centres d’accueil et de transit dans les pays concernés, et fonctionnera comme un instrument d'aide d’urgence. Les organes de la CEB examineront cette proposition dans les prochaines semaines. Par ailleurs, la CEB soutient également ses pays membres au moyen de ses instruments de prêt.

Chypre est le premier pays à contribuer au Fonds proposé par la CEB.

Fondée en 1956, la CEB (Banque de Développement de Conseil de l'Europe) compte 41 États membres, dont 22 pays d'Europe centrale, orientale et du Sud-Est formant les pays cibles de la Banque. En tant qu'instrument majeur de la politique de solidarité en Europe, la Banque finance des projets sociaux en mettant à leur disposition des ressources levées dans des conditions reflétant la qualité de sa notation (Aa1 auprès de Moody's, perspective stable, AA+ auprès de Standard & Poor's, perspective stable et AA+ auprès de Fitch Ratings, perspective stable). Elle accorde des prêts à ses États membres, à des établissements financiers et à des autorités locales pour le financement de projets dans le secteur social, conformément à son Statut.