La banque du développement social en Europe

Risque de liquidité

On appelle risque de liquidité le risque de pertes encourues suite à l’incapacité à honorer ses obligations de paiement dans le respect des échéances ou à un coût supportable.

Par prudence, la CEB maintient un volume de liquidité suffisant pour faire face à des périodes potentielles de fermeture des marchés sans lever des fonds sur le marché. La Banque mesure le risque de liquidité par des indicateurs de "gaps de liquidité" (courbe de liquidité). La liquidité à court terme est pilotée par la "période d’autosuffisance" qui définit la période pendant laquelle la Banque est en mesure de couvrir ses besoins planifiés de trésorerie nettes provenant des opérations courantes sans avoir à se refinancer ou à céder/mettre en pension des actifs.

Par ailleurs, la Banque utilise des indicateurs à moyen terme et détient une réserve de liquidité qui a pour but de disposer de liquidité suffisante dans des situations financières stressées. La réserve de liquidités de la Banque comprend une forte proportion d'actifs très liquides présentant des caractéristiques de marché et de crédit très solides.