La banque du développement social en Europe

Risque de marché

Le risque de marché recouvre notamment le risque de perte pouvant résulter de variations des taux d’intérêt ou des taux de change. La CEB se couvre contre ces risques afin de réduire les risques de taux d'intérêt et de minimiser les risques de change.

Risque de taux d’intérêt : La Banque gère sa position de risque de taux d'intérêt dans l'ensemble du bilan dans le but d'optimiser la structure du bilan, de stabiliser et d'améliorer son revenu net d'intérêt en fonction de l'appétit pour le risque, de bénéficier des opportunités du marché, tout en maintenant sa solidité financière et sa rentabilité dans toutes les circonstances de marché.

La stratégie adoptée par la CEB est de maintenir un profil de revenus durable et de limiter la volatilité de la valeur économique de la Banque. La Banque a recours aux produits dérivés et, dans la mesure du possible, à des couvertures directes. La Banque veille à ce que sa tolérance au risque de taux d'intérêt soit transposée en indicateurs de risque robustes et complets et appuyée par des limites adéquates.

Risque de taux de change : La CEB repose sur une politique de couverture systématique des positions, ce qui permet de réduire le risque de taux au minimum. Le risque résiduel provenant de résultats générés dans des devises autres que l’euro est systématiquement suivi et couvert sur une base quotidienne et géré par un ensemble de seuils et de plafonds. La position résiduelle nette par devise est limitée à la contre-valeur de  € 1 million.